Présidentielle américaine : pour les résultats officiels, il faudra attendre le printemps

  • A
  • A
Présidentielle américaine : pour les résultats officiels, il faudra attendre le printemps
Les seuls chiffres qui ont été donnés jusque-là sont ceux des médias américains.@ AFP
Partagez sur :

Une semaine après l’élection de Donald Trump à la Maison-Blanche, les résultats officiels n’ont toujours pas été publiés outre-Atlantique. Et ne seront pas mis en ligne avant le printemps 2017.

Élu le 8 novembre dernier président des États-Unis, Donald Trump prendra officiellement ses fonctions le 20 janvier 2017…. avant même la mise en ligne des résultats officiels au printemps. Une spécificité américaine qui est pourtant habituelle outre-Atlantique.

  • Qui publie les résultats officiels ?

Il est 8h43 mercredi en France quand Donald Trump est déclaré vainqueur de l’élection présidentielle par CNN et l’agence américaine Associated Press. Au même moment, Hillary Clinton, au téléphone avec son adversaire républicain, reconnaît sa défaite. Cela suffit à rendre "officielle" l’annonce, aussi surprenante soit-elle. Mais dans les faits, c’est le Congrès qui certifie officiellement le nom du nouveau président américain, le 6 janvier.

Actuellement, selon les résultats donnés par les médias américains, Donald Trump comptabilise 290 grands électeurs, contre 232 pour sa rivale démocrate, malgré un nombre de voix plus élevé (47,80% contre 47,30%). Pour connaître les chiffres précis et définitifs, il faut en revanche s’en remettre à la Commission fédérale des élections, dont la première mission est de vérifier le respect de la loi sur le financement des élections. C’est elle, donc, qui répertorie sur son site tous les résultats électoraux du pays, du président aux représentants du Congrès.

  • Quand y aura-t-on accès ?

L’instance publie un compte-rendu tous les deux ans. Or, le dernier remonte à novembre 2015, et concernait les chiffres de 2014. Pour connaître les chiffres de 2016, il faudra donc attendre 2017. Logique. La Commission a confirmé à Libération que les chiffres officiels ne seraient pas rendus publics avant le printemps prochain, puisqu' "il faut relativement longtemps pour les bureaux des élections de chaque État, qui sont responsables de la mise en forme et de la validation du vote, pour achever ce travail". En 2012, il a ainsi fallu attendre l’été 2013, soit plus de huit mois après le vote, pour connaître les résultats officiels.

Cette année encore, cela devrait prendre un certain temps. Comté, État, vote indirect : le système est complexe. D’autant que dans le Michigan, les bulletins n’ont pas encore livré leur verdict. Ils devraient cependant le faire d’ici le 19 décembre, date à laquelle les grands électeurs votent pour valider le choix du président et du vice-président. Mais rien ne pourrait aujourd’hui remettre en cause l’élection de Donald Trump, déjà certain d’obtenir la majorité de ces fameux grands électeurs.

Sans-titre-2

© AFP