Premier cas de polio à Kaboul depuis la guerre

  • A
  • A
Premier cas de polio à Kaboul depuis la guerre
Les talibans soupçonnent le vaccin contre la polio de contenir le virus du Sida@ REUTERS
Partagez sur :

MALADIE – Depuis la chute des talibans, de nombreuses rumeurs décrédibilisent le vaccin contre la polio, mettent en danger la protection contre cette maladie.

L’INFO. Ca n’était pas arrivé depuis 2001. Une enfant de trois ans a attrapé la polio à Kaboul a annoncé mardi le ministère de la Santé en Afghanistan. Elle est actuellement soignée au Pakistan. La réapparition de la maladie est la conséquence de la dégradation des conditions de vie dans le pays, mais aussi de la peur qui s’est installée à l’encontre du vaccin contre la polio.

A l’annonce de cette nouvelle, les autorités afghanes ont lancé une campagne de vaccination dans la capitale afghane. "Après la découverte de ce cas, nous avons lancé une campagne de vaccination contre la polio à Kaboul et jusqu'à présent aucun nouveau cas de polio n'a été diagnostiqué", a assuré ce responsable.

Endémique. La polio n’existe plus de manière permanente que dans trois pays au monde : le Pakistan, le Nigeria et l’Afghanistan.  Les cas recensés en sol afghan sont concentrés dans les zones frontalières du Pakistan et non dans la capitale afghane, qui était imperméable depuis treize ans à cette maladie.

Au Pakistan, les efforts pour éradiquer la polio buttent parfois aux attaques de factions talibanes et à l'opposition de communautés hostiles à la vaccination, soupçonnée de causer l'infertilité ou de servir de couverture à des activités d'espionnage occidental. La cache d’Oussama Ben Laden avait été découverte à Abbottabad, au Pakistan, après une fausse campagne de vaccination organisée par la CIA.

En Afghanistan, les équipes de vaccination ont du mal à atteindre la population dans les régions contrôlées par les talibans.