Poutine et Medvedev changent de fauteuil

  • A
  • A
Poutine et Medvedev changent de fauteuil
@ REUTERS
Partagez sur :

Le président Poutine, réélu en mars, a proposé lundi son prédécesseur au poste de Premier ministre.

C'est un jeu de chaises musicales. Le nouveau chef de l'Etat russe Vladimir Poutine a proposé lundi au parlement la candidature de son prédécesseur Dmitri Medvedev au poste de Premier ministre, a indiqué le président de la Douma Sergueï Narychkine. Après quatre ans passés au Kremlin, le président sortant échange donc son poste avec son successeur pour la seconde fois.

L'histoire entre les deux hommes commence en 2005. Dmitri Medvedev est alors nommé vice-Premier ministre de Vladimir Poutine, chargé de la mise en œuvre des "projets nationaux et prioritaires". En 2008, faute de pouvoir briguer un troisième mandat consécutif, Vladimir Poutine avait désigné Dmitri Medvedev pour lui succéder au Kremlin. Durant les derniers mois avant l'élection présidentielle de 2012, les deux hommes avaient savamment entretenu le suspens autour du nom du candidat à la magistrature suprême.

Medvedev s’efface devant son mentor

Bien que Dmitri Medvedev avait laissé entendre qu'il ne se présenterait pas face à son mentor, ce n'est qu'en septembre 2011 que la candidature de l'ex-agent du KGB est devenue une évidence.

Lors du congrès de Russie unie en septembre 2011, Vladimir Poutine avait même révélé que le président et lui étaient depuis "longtemps" d'accord quant aux rôles de chacun après les élections. "Et moi et Dmitri Anatolevitch Medvedev pensons que la question de "qui fait quoi à quel poste" est loin d'être la chose la plus importante", avait insisté l'homme fort de la Russie.

En poste jusqu'en 2024

Impossible alors pour Dmitri Medvedev de ne pas abonder dans le sens de son mentor. "Considérant qu'il m'a été offert de diriger la liste du parti (Russie unie) et, qu'en cas de succès, le fait que je sois prêt à travailler activement au gouvernement, je pense qu'il serait bon que le congrès soutienne la candidature du chef du parti, Vladimir Poutine, au poste de président du pays", avait déclaré Dmitri Medvedev, lors du congrès de Russie unie.

Le 4 mars, Vladimir Poutine a retrouvé son fauteuil au Kremlin pour un troisième mandat porté cette fois à six ans. Un poste qu'il entend bien garder jusqu'en 2024.