Plus de 60.000 Syriens bloqués à la frontière jordanienne

  • A
  • A
Plus de 60.000 Syriens bloqués à la frontière jordanienne
5.490 réfugiés sont arrivés à Rokbane en 24 heures, entre jeudi et vendredi dernier, en raison de ce qui se passe à Alep. @ KHALIL MAZRAAWI / AFP
Partagez sur :

URGENCE HUMANITAIRE - Ils seraient 64.000 Syriens bloqués à la frontière jordanienne. Un chiffre en augmentation avec l'intensification des bombardements sur la ville d'Alep.

La situation devient de plus en plus préoccupante. Environ 64.000 Syriens sont désormais bloqués le long de la frontière avec la Jordanie, un nombre en augmentation constante, notamment après l'intensification des bombardements sur la ville d'Alep en Syrie.

Deux points de passage bloqués. Ces Syriens sont massés autour des deux points de passage de Hadalat et Rokbane, dans une zone désertique dans le nord de la Jordanie. "Le nombre de réfugiés a atteint 59.000 à Rokbane et il est en augmentation", a déclaré le chef des gardes-frontières, le général Saber Al-Mahayra. Un autre officier a précisé que 5.000 autres Syriens étaient massés à Hadalat, à 70 km plus à l'ouest. 

Une évolution fulgurante depuis le début 2016. Selon le général Al-Mahayra, 5.490 réfugiés sont arrivés à Rokbane en 24 heures, entre jeudi et vendredi dernier, "en raison de ce qui se passe à Alep" où les bombardements et combats ont fait plus de 280 morts en deux semaines. Amman avait évalué le nombre de Syriens bloqués à la frontière à 16.000 en janvier puis à 50.000 à la mi-avril.

Le Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) a exhorté la Jordanie à "cesser de bloquer les gens dans les zones frontalières reculées pendant des mois" et à "les transférer rapidement vers des centres de transit".