Pippa, une sœur bien encombrante

  • A
  • A
Pippa, une sœur bien encombrante
@ CAPTURE THE GUARDIAN, THE SUN, THE DAILYMAIL
Partagez sur :

REVUE DE PRESSE - Deux baisers et une sœur "trop sexy" : ce que les journaux ont retenu.

Deux baisers pour le prix d’un. La presse britannique s’enthousiasme, samedi matin, pour les deux baisers que le prince William et Kate Middleton ont échangé, vendredi, juste après leur mariage royal au balcon du palais de Buckingham.

Le fameux baiser au balcon

"Kiss me one more time", s’amuse ainsi le tabloïd The Sun. “C’était si bon qu’ils l’ont fait deux fois”, se laisse même aller le quotidien avant d'ajouter : "Vous attendez des années pour un baiser, et deux tombent à la fois"...

Kiss me one more time

© CAPTURE THE SUN

The Guardian reste, lui, plus mesuré, mais titre également sur ce mariage scellé par un baiser. Deux fois. La quotidien ironise : avec 2.000 invités dont 45 têtes couronnées, les jeunes époux ont eu droit à un mariage des plus intimes. "C'est un spectacle sur lequel le rideau se lève et retombe", commente encore The Guardian, "et ensuite, tout est comme avant" : un pays où "l'économie a connu une croissance de 0,5% seulement au premier trimestre", et où "les mêmes questions sur la monarchie restent posées".

TWO KISS

© CAPTURE THE GUARDIAN

C'est "une Grande-Bretagne largement imaginée", renchérit The Independent, "où il était possible brièvement de croire qu'il n'y a ni riche ni pauvre, ni Noirs ni Blancs, mais seulement des citoyens loyaux brandissant des drapeaux".

Mais, souligne le quotidien, William a eu beau épouser la fille d'entrepreneurs qui se sont faits à la force du poignet, "les inégalités persistent et même une ascension sociale beaucoup plus modeste est du domaine du rêve pour beaucoup".

Pippa, a star is born



Plus léger, le site du Dailymailretient de son côté que la sœur de Kate Middleton a surtout "volé la vedette" à la mariée. "La journée aurait dû appartenir au duc et à la duchesse de Cambridge, mais que si les yeux de l’assistance étaient braqués sur une miss Middleton, il s’agissait de Philippa... et non de Kate", analyse le journal.

The Sun croit même savoir que le prince Harry était sous le charme de la sœur de la mariée.

DAILYMAIL

© CAPTURE DAILYMAIL

Ce qu'en dit la presse française



"Avec sa robe blanche (sacrilège !) soulignant au plus près une silhouette impeccable, Pippa a-t-elle fait de l’ombre à sa sœur ?", s’interroge également un quotidien français Le Parisien, avant de répondre : "la réponse est oui !"

LE PARISIEN

© CAPTURE LE PARISIEN

Le journal français s’attendrit toutefois sur "Un si joli baiser", avant de rappeler que " Kate Middleton et le prince William ont échangé leur consentement hier en l'abbaye de Westminster de Londres, devant (…) plus de 1 million de Britanniques... et 2 milliards de téléspectateurs".

LE FIGARO

© CAPTURE THE FIGARO

Tout simplement "Majestueux ", conclut Le Figaro.