PHOTO - Escapade romantique pour le couple Macron au Taj Mahal

  • A
  • A
PHOTO - Escapade romantique pour le couple Macron au Taj Mahal
Emmanuel Macron et Brigitte Macron ont posé dimanche devant le Taj Mahal.@ LUDOVIC MARIN / AFP
Partagez sur :

Le couple Macron s'est rendu dimanche au célèbre Taj Mahal, emblématique mausolée moghol et ode à l'amour.

EN IMAGES

Le président français Emmanuel Macron et son épouse Brigitte se sont offerts dimanche une escapade romantique au Taj Mahal, emblématique mausolée moghol et ode à l'amour. Cette excursion intervient au second jour de la visite d'État du président français en Inde, destinée à renforcer les liens encore timides - surtout sur le plan économique - entre Paris et New Delhi.

Accueilli par des danseuses traditionnelles à la descente de l'avion à Agra, à 170 kilomètres au sud de New Delhi, le couple présidentiel a débuté vers 17h20 locales (12h50 heure française) la visite du célèbre monument de marbre blanc, a constaté un journaliste de l'AFP sur place.

Le chef de cabinet de Brigitte Macron, Tristan Bromet, a publié une photo du couple :

#tajmahal #india

Une publication partagée par Tristan Bromet (@tbromet) le

"C'est le jardin d'Éden". Comme pour toutes les visites officielles, le Taj Mahal était pour l'occasion fermé au public. Le site était désert, magnifié par une rasante lumière dorée de fin d'après-midi. Un guide francophone a expliqué à un Emmanuel Macron en bras de chemise et sa femme l'architecture et l'histoire du lieu, construit durant la première moitié du 17ème siècle par l'empereur moghol Shah Jahan. "C'est le jardin d'Éden", s'est extasié Brigitte Macron.

Le couple présidentiel à l'entrée du Taj Mahal :

Le couple Macron au Taj Mahal (960x640)

Ludovic MARIN / AFP


Le Taj Mahal a subi ces derniers mois les foudres d'une frange des nationalistes hindous, qui renient cette construction à la mémoire de la femme de l'empereur morte en couches. Une controverse qui s'inscrit dans une remise en cause plus générale ces temps-ci en Inde de l'héritage musulman du pays. Le monument iconique de l'Inde souffre également de la pollution atmosphérique qui jaunit son marbre et oblige les conservateurs à lui appliquer des couches de terre pour absorber les impuretés. La rénovation s'étire depuis quatre ans déjà et doit bientôt s'attaquer à la partie la plus délicate, le dôme, un chantier qui fera grogner bien des touristes.