Perquisitions et interpellations en Allemagne de suspects liés à Daech

  • A
  • A
Perquisitions et interpellations en Allemagne de suspects liés à Daech
Des policiers lors d'un des raids de jeudi à Hanovre. @ Uwe Dillenberg / dpa / AFP
Partagez sur :

ANTITERRORISME - Deux Algériens, qui vivaient dans des foyers de réfugiés, ont été arrêtés jeudi.

La police allemande a annoncé jeudi l'arrestation, lors de perquisitions à Berlin et dans deux autres régions, de deux Algériens "soupçonnés d'être en contact avec l'Etat islamique". Ils vivaient dans des foyers de réfugiés. Deux autres suspects sont encore recherchés. 

Soupçonnés d'avoir préparé un attentat. Ces quatre hommes, dont l'un est aussi recherché par les autorités algériennes pour son appartenance présumée à l'organisation Etat islamique, sont soupçonnés d'avoir préparé "un acte grave menaçant la sécurité de l'Etat". Une femme a par ailleurs aussi été arrêtée pour d'autres motifs, a indiqué la police berlinoise. L'un des deux hommes arrêtés dans la région de Rhénanie du Nord-Westphalie fait l'objet d'un mandat d'arrêt des autorités algériennes pour son appartenance présumée à l'organisation Etat islamique. Il a été formé aux armes en Syrie.

450 policiers mobilisés pour cette opération. Le deuxième homme interpellé à Berlin l'a été pour falsification de documents. La police n'a cependant pas précisé pour quelles raisons la femme a été interpellée. A Berlin, les perquisitions ont eu lieu dans quatre appartements et deux postes de travail. Au total, 450 policiers, dont certains d'unités spéciales, ont été mobilisés dans la capitale, en Rhénanie du Nord-Westphalie et en Basse-Saxe. Les foyers de réfugiés où vivaient les deux suspects ont été perquisitionnés. 

Depuis les attentats à Paris du 13 novembre, les autorités allemandes ont indiqué à plusieurs reprises que l'Allemagne était également menacée par des attaques de groupes djihadistes.