Pérou : un policier corrompu, surpris en flagrant délit, avale le billet

  • A
  • A
Pérou : un policier corrompu, surpris en flagrant délit, avale le billet
Le policier recevait un billet d'un motard. @ ERNESTO BENAVIDES / AFP
Partagez sur :

L'agent de police venait de recevoir un billet d'un motard, qui n'avait pas de papiers en règle, afin de le laisser repartir sans amende.

Un policier péruvien, surpris alors qu'il recevait un pot-de-vin, a avalé le billet pour faire disparaître l'objet du délit alors que ses collègues essayaient de l'en empêcher, ont rapporté vendredi les médias locaux. Les faits se sont déroulés dans un commissariat de Piura, au nord du Pérou. L'agent Javier Mijahuanca venait de recevoir un billet de 100 soles (environ 26 euros) des mains du conducteur d'une moto saisie, faute de papiers en règle. Contre cette somme, le véhicule devait être restitué sans l'amende correspondante. 

Il était filmé par ses collègues. Mais le policier ignorait qu'il était filmé par des collègues chargés de la lutte contre la corruption et un procureur, en pleine opération. Se voyant pris la main dans le sac, l'agent de police à l'embonpoint prononcé a tenté de fuir en courant, avant d'être rattrapé par ses collègues. Sur les images diffusées à la télévision et sur les sites d'information, on voit l'un d'entre eux tenter d'immobiliser l'agent avec une clé au niveau du cou et de lui faire recracher le billet qu'il avait avalé, sans succès.

Lutte contre la corruption. Se débattant, tout rouge et en sueur, le représentant des forces de l'ordre corrompu s'agrippait à la rambarde d'un escalier, entouré par plusieurs agents, dont certains le filmaient. Il a été remis à la justice, d'après les médias locaux. Le gouvernement du nouveau président Pedro Pablo Kuczynski a promis de lutter énergiquement contre la corruption et de réformer la police.