Pénurie de maillots en Islande

  • A
  • A
Partagez sur :

La petite île de quelque 330.000 habitants se retrouve dépassée devant l'engouement éveillé par les succès de son équipe de football à l'Euro.

L’équipe de France jouera dimanche face à l’Islande, véritable révélation de l’Euro 2016 de football. Depuis trois semaines, ce petit pays vibre tout entier pour ses joueurs.

Best-seller des ventes. À Reykjavik, on s’arrache les maillots de la sélection nationale. Chez les vendeurs, les clients cherchent tous le même article. "Je voulais acheter un maillot de l’équipe mais c’est impossible. Ils sont en rupture de stock partout", déplore une supportrice au micro d’Europe 1. "Il y avait tellement de clients dans le magasin que personne ne pouvait plus rentrer. On ne peut pas en fabriquer autant qu’on en aurait besoin… la fête est trop grande. Ce maillot, c’est le best-seller des t-shirt de toute l’histoire islandaise. On ne s’attendait pas à ça", explique un vendeur.

La fan zone débordée. Et le problème ne se limite pas aux produits dérivés. La fan zone installée dans la capitale islandaise, avec son grand écran et ses six tables de pique-nique, est devenue trop petite face à l’afflux de supporters. "Il y avait énormément de monde, des milliers et des milliers de personne. Pouvez-vous l’imaginer ? C’est un square tout à fait normal, mais il était rempli de 3.000 à 4.000 supporters. La place n’est vraiment pas assez grande", rapporte une fan. Un autre écran a donc été installé dans un parc de la ville.

Certaines entreprises ont également dû s’adapter pour que les amateurs de football puissent soutenir leur équipe, en fermant en début d’après-midi les jours de matches. Seuls les bars et les restaurants resteront ouverts.