Pas de serveuses au sommet de la sécurité nucléaire

  • A
  • A
Pas de serveuses au sommet de la sécurité nucléaire
Prière de ne pas déconcentrer les grands de ce monde.@ Maxppp
Partagez sur :

DISCRIMINATION - L’organisation du sommet de la sécurité nucléaire stipule que seuls les hommes peuvent servir le déjeuner aux leaders mondiaux.

Pas de serveuses, que des serveurs. Voilà deux jours que le sommet mondial pour la sécurité nucléaire se tient à La Haye. Un évènement qui a fait débat aux Pays-Bas. Pas pour la teneur des négociations entre les représentants des 53 États mais pour un point du règlement jugé discriminatoire. Seuls les hommes de moins de 25 ans sont autorisés à servir les repas aux chefs d’Etats. Les serveurs âgés et surtout les serveuses en général sont priés de ne pas déranger.  

"Uniformité". Car c’est avant tout de cela qu’il s’agit, comme le rapport le site de The Independent (via le journal flamand Algemeen Dagbald). Hans Van Der Linde, directeur de la compagnie de restauration qui œuvre dans la salle des conférences, explique d’abord qu’il voulait conserver une certaine "uniformité" au sein de l’équipe. Puis il ajoute : "Le personnel doit agir de façon aussi réservée que possible, et pour y arriver vous ne pouvez pas y arriver si vous mettez des jolies femmes".

Ne pas distraire les négociateurs. Le directeur du protocole Jean-Paul Weijers ajoute une autre explication à cette masculinisation du personnel. Il estime que la présence de jolies serveuses pourrait perturber les politiciens à l’œuvre. Ces réflexions ont suscité de nombreuses réactions indignées aux Pays-Bas.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

AU TRAVAIL - Le sexisme très prégnant en France