Panne d'électricité géante au Chili

  • A
  • A
Panne d'électricité géante au Chili
Plus de 10 millions de Chiliens ont été privés d'électricité samedi soir.@ Reuters
Partagez sur :

10 à 17 millions de Chiliens ont été plongés dans le noir samedi. Des incidents sont à déplorer.

La panne est exceptionnelle. Pendant trois heures, 10 à 17 millions de Chiliens ont été privés d'électricité samedi vers 20h30. La panne a touché l'ensemble de la capitale Santiago et plusieurs régions sur une bande de 800 km, depuis l'Atacama au nord jusqu'au Maule dans le centre-sud.

Cette panne "ne s'est jamais produite auparavant"

Moins d'une heure après la coupure, le courant était rétabli dans plusieurs quartiers de Santiago. En deux heures, les régions étaient à leur tour reliées. Après trois heures de panne, la distribution de courant avait été rétablie à plus de 90%, selon le ministre de l'Energie, Rodrigo Alvarez.

L'origine de la panne reste inconnue. Un acte de sabotage n'est pas totalement exclu même si "aucun élément allant dans ce sens" n'a été relevé, selon le préfet de Santiago, Cecilia Perez.

Regardez ces images d'une chaîne de télévision chilienne :

La seule certitude pour le moment porte sur un dysfonctionnement dans le système central d'interconnexion, doublé à un problème dans le système informatique de récupération. Cette panne ne "s'était jamais produite auparavant", selon le ministre.

Plusieurs incidents signalés

La coupure de courant a affecté le métro dans la capitale. Plusieurs stations ont dû être évacuées puis fermées. Les communications téléphoniques et de nombreux spectacles ont été perturbés. Le concert du chanteur Ricky Martin a notamment été interrompu avant de reprendre grâce à des générateurs. Un match de football de première division chilien a été suspendu.

Regardez ces images d'évacuation du métro :

Des actes de pillage sont à déplorer. Un supermarché de Quilicura, une banlieue nord de Santiago, a notamment été mis à sac par une foule d'environ 200 personnes. A l'arrivée de la police, les pilleurs se sont heurtés aux forces de l'ordre à coups de pierres, mais aussi avec des armes à feu. Un mineur a été blessé à la jambe par une balle et un homme de 26 ans a été arrêté.

Un poste de péage routier a été braqué. Le ministère des Transports a signalé quelques bus du Transantiago attaqués à coups de pierre. Dans la capitale, où quasiment aucun feu de signalisation ne fonctionnait, des policiers ont été déployés, tandis que la population était invitée à rester chez elle.

La dernière grande panne d'électricité au Chili s'était produite en mars 2010. Elle avait été imputée aux dommages infligés au système électrique par le puissant tremblement de terre du 27 février.