"Panama papers" : des donateurs de la campagne d'Hillary Clinton cités

  • A
  • A
"Panama papers" : des donateurs de la campagne d'Hillary Clinton cités
Des proches du couple Clinton figurent dans les "Panama papers".@ JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

La candidature à la primaire démocrate pourrait être indirectement éclaboussée par le scandale des "Panama papers"

A la veille de la primaire décisive de l'Etat de New York, c'est une révélation plutôt embarrassante pour Hillary Clinton. Des donateurs de sa campagne pour la primaire démocrate sont en effet cités dans le scandale des "Panama papers", affirme le quotidien Le Monde dimanche, relayant une enquête du groupe McClatchy

De généreux donateurs. Des proches de Bill et Hillary, des donateurs de la Fondation Clinton ou des financeurs de leurs différentes campagnes politiques auraient eu recours à des sociétés offshores au Panama. Parmi ces personnalités figure Gabrielle Fialkoff, l'une des plus grandes donatrices de la campagne que mène actuellement Hillary Clinton. En 2012, elle a ouvert une société offshore aux îles Vierges britanniques, sans pouvoir expliquer concrètement ce qu'elle comptait en faire. Elle a finalement abandonner son initiative. Trois autres grands donateurs de la Fondation Clinton sont cités par Le Monde : le Canadien Franck Giustra, le Russe Sergei Kurzin et le Nigérian Ronald Chagoury.

Critiquée pour ses relations. Hillary Clinton, favorite pour la primaire démocrate, est souvent critiquée par ses adversaires pour ses liens étroits avec des personnalités très riches. Au moment des premières révélations sur les "Panama papers", l'ex-Première dame avait fustigé les "failles juridiques exploitées par les 'superriches' du monde entier".