Pakistan : Musharraf hospitalisé d'urgence

  • A
  • A
Pakistan : Musharraf hospitalisé d'urgence
L'ex-président pakistanais Pervez Musharraf.@ Reuters
Partagez sur :

L'ex-président pakistanais se rendait devant le tribunal quand il a ressenti un malaise.

L'ex-président pakistanais Pervez Musharraf a été transporté d'urgence jeudi dans un hôpital militaire en raison de "problèmes cardiaques", un nouveau rebondissement spectaculaire dans la saga politico-judiciaire de ce général à la retraite traqué par la justice pour "haute trahison". Pervez Musharraf se rendait devant un tribunal spécial mis sur pied en novembre par le gouvernement d'Islamabad afin de le juger pour "haute trahison", mais a ressenti un malaise en cours de route et a aussitôt bifurqué vers l'institut de cardiologie des forces armées, selon des sources policières et des proches.

"Il a eu un problème cardiaque", a déclaré au tribunal Jan Mohammad, un haut responsable de la police pakistanaise pour expliquer l'absence à l'audience de l'ancien président. L'armée et les forces spéciales quadrillaient d'ailleurs le périmètre de cet hôpital de Rawalpindi, ville jumelle de la capitale Islamabad, selon un journaliste sur place. "Son état de santé est mauvais", a indiqué un membre de la garde rapprochée de Pervez Musharraf, 70 ans, sans épiloguer sur l'état de l'ancien président, au pouvoir de son coup d'Etat en 1999 à sa destitution à l'été 2008.