Pakistan : au moins 11 morts après la consommation d'alcool frelaté

  • A
  • A
Pakistan : au moins 11 morts après la consommation d'alcool frelaté
@ OLIVIER MORIN/AFP
Partagez sur :

La police recherche le fournisseur présumé de l'alcool, dont le frère figurerait parmi les victimes.

Au moins onze chrétiens pakistanais sont décédés après voir consommé de l'alcool frelaté dans la province centrale du Punjab, a rapporté la police samedi. Trois autres personnes qui ont consommé l'alcool frelaté lors d'une fête vendredi soir dans le district de Jhelum, à 126 km à l'est de la capitale Islamabad, sont dans un état critique à l'hôpital, a ajouté la police.

La plupart des victimes étaient des jeunes, et viennent de la même région chrétienne, a indiqué Asif Nawaz, un responsable local de la police. "Ils ont consommé cette liqueur toxique fabriquée localement lors d'une fête tard vendredi soir", a-t-il ajouté. La police recherche le fournisseur présumé de l'alcool, dont le frère figurerait parmi les victimes.

Au Pakistan, la vente d'alcool est interdite à la majorité musulmane, mais les chrétiens et les étrangers non-musulmans peuvent obtenir un carnet leur autorisant l'achat d'alcool, à des prix assez élevés. De nombreuses personnes distillent elles-mêmes des boissons alcoolisées bon marché à domicile. En mars dernier, au moins 15 personnes avaient trouvé la mort dans le sud du Pakistan suite à l'ingestion d'alcool frelaté.