Pistorius incarcéré aussitôt après avoir été condamné

  • A
  • A
Pistorius incarcéré aussitôt après avoir été condamné
@ Reuters
Partagez sur :

L'ancien athlète paralympique a été condamné à cinq ans de prison pour l'homicide involontaire de sa compagne.

L'INFO. Après plus de sept mois d'audience, Oscar Pistorius a été condamné mardi "à une peine maximum de cinq ans de prison", par la juge de Pretoria, en Afrique du Sud. L'ancien athlète, déclaré coupable mi-septembre d'avoir tué sa compagne, a été incarcéré dans une cellule du palais de justice dès la sortie de l'audience.

>> Depuis le verdict : Le parquet sud-africain a annoncé lundi 27 octobre qu'il allait faire appel du verdict de culpabilité et de la peine de cinq ans de prison. 

Les travaux d'intérêt général rejetés. Lors de l'audience devant déterminer sa peine pour l'homicide involontaire de Reeva Steenkamp, la présidente du tribunal a déclaré n'avoir "jamais vu un accusé dans un tel état", faisant référence aux nombreuses crises de larmes d'Oscar Pistorius au cours du procès. La magistrate a plusieurs fois expliqué vouloir un équilibre entre une peine lourde et une condamnation prenant en compte l'état psychologique de l'athlète. "Une peine non carcérale enverrait un mauvais message à la société, mais par ailleurs, une longue peine d'incarcération ne serait pas appropriée non plus", a-t-elle dit dans ses attendus.

>> LIRE AUSSI - Oscar Pistorius déclaré coupable "d'homicide involontaire"

Le parquet hésite à faire appel. Oscar Pistorius est resté de marbre pendant la lecture de sa sentence. Le procureur, qui avait requis dix ans de prison, a déclaré à l'issue du procès hésiter à faire appel de la décision. "Nous n'avons pas décidé si nous allons faire appel ou non", a déclaré Nathi Mncube, le porte-parole du parquet. "Nous avons 14 jours pour analyser la loi et nous voulons être certains que les faits et le droit nous permettent de faire appel".

De son côté, la famille de Reeva Steenkamp, par la voix de Barry Steenkamp, le père, s'est dite satisfaite de la sentence prononcée.

>> LIRE AUSSI - Interview E1 : les parents de Reeva Steenkamp "veulent la vérité"