"On ne dirait pas que dix ans ont passé"

  • A
  • A
"On ne dirait pas que dix ans ont passé"
L'épouse de Thomas Heindenberger, Michele, était chef de cabine sur le vol 77 d'American Airlines@ Reuters
Partagez sur :

<CUSTOM NAME="HIGHLIGHT">11/9</CUSTOM> - Thomas Heidenberger a perdu son épouse dans le crash sur le Pentagone, le 11-Septembre.

Il est impeccable dans son costume. Digne, malgré la chaleur étouffante. Thomas Heidenberger est venu se recueillir au Pentagone, à Washington. C'est ici que son épouse, Michele, a disparu. Elle était hôtesse sur le vol 77 d'American Airlines, le 11-Septembre 2001. A 9h37, cet avion de ligne s'est écrasé sur l'aile ouest du ministère de la Défense américaine.

"Même si ça fait dix ans, je continue de croire que ma femme va ouvrir la porte de la maison et dire "Hey chéri, c'est moi, je suis rentré"", raconte Thomas Heidenberger au micro d'Europe 1. "Je me souviens de mon fils en larmes, par terre avec le chien. Je me souviens aussi de ma fille qui pleurait. Regardez moi ce ciel bleu, exactement le même ciel que ce jour-là. On ne dirait pas que dix ans ont passé".

Thomas Heidenberger s'avance dans le mémorial inauguré par Georges W. Bush, le 11 septembre 2008. Des rangées de bancs à la mémoire des 184 victimes, quelques arbres pour trouver la paix.

"Il faut trouver une énergie positive" :

"La violence appelle la violence. La haine appelle la haine", poursuit Thomas Heidenberger. "Il faut trouver une énergie positive. Vous savez, l'anniversaire de ma fille, c'est le 10 septembre. Son fils, mon petit fils, est né aussi un 10 septembre. Alors, au lieu de commémorer la mort tragique d'une mère, nous célébrons une nouvelle vie. Quand je regarde mon petit-fils, Chase, je me dis reprends le dessus, avance !", conclut-il.

C'est exactement ce que répétait la femme de Thomas. Toujours reprendre le dessus, toujours avancer.

Où vous étiez le 11 septembre 2001 ? Racontez-nous sur notre carte spéciale 11-Septembre :http://apps.facebook.com/nine-eleven/