Obama rencontrera le dalaï-lama

  • A
  • A
Obama rencontrera le dalaï-lama
@ Reuters
Partagez sur :

Le rendez-vous suscite la colère de la Chine, qui s’y est déclarée mercredi "fermement" opposée.

Les relations entre la Chine et les Etats-Unis risquent encore de se détériorer. Pékin et Washington, qui se sont récemment affrontés sur l’affaire Google et sur l'annonce de la vente d'armes à Taïwan, ont trouvé un nouveau sujet de discorde. Mercredi, la Maison-Blanche a en effet confirmé que Barack Obama rencontrerait prochainement le dalaï-lama lors d’une visite du leader tibétain, en exil depuis 1959, sur le territoire américain.

"La Chine s'oppose fermement à la visite du dalaï-lama aux Etats-Unis et à ce que des dirigeants américains reçoivent le dalaï-lama", a fait savoir Pékin, par la voix du porte-parole du ministère des Affaires étrangères. "Cette position est constante et connue", a-t-il ajouté, soulignant qu'elle avait été rappelée à Barack Obama lors de sa visite en Chine en novembre. "Nous appelons les Etats-Unis à reconnaître le caractère très sensible de la question tibétaine et à la gérer de manière appropriée afin d'éviter de porter encore plus atteinte aux relations sino-américaines."

Le dalaï-lama est attendu aux Etats-Unis à la mi-février et doit passer par Washington les 18 et 19. Le lauréat du prix Nobel de la paix en 1989 n'avait pas été reçu par le président américain lors d'un précédent passage aux Etats-Unis en octobre 2009, afin de ménager Pékin avant la première visite de Barack Obama en Chine un mois plus tard. Cette concession avait valu au prix Nobel de la Paix 2009 les critiques des défenseurs des droits de l'Homme. "Le dalaï-lama est une figure religieuse et culturelle respectée dans le monde entier, et c'est à ce titre que le président va le rencontrer", a cette fois déclaré Washington via un porte-parole de la Maison-Blanche.