Obama plombe la campagne

  • A
  • A
Obama plombe la campagne
@ REUTERS
Partagez sur :

Certains candidats démocrates s’inquiètent de l’issue des élections parlementaires de novembre.

"Deux ans après une élection présidentielle, l’opposition gagne des sièges au Congrès", dit une maxime américaine. Les élections des midterms, qui auront lieu dans deux mois aux Etats-Unis, ne devraient pas déroger à la règle. Les démocrates sont en effet en mauvaise posture et la cote de popularité de Barack Obama ne cesse de s’effriter.

"Mr impopulaire"

Désormais, plus d'un Américain sur deux désapprouve la politique menée par le président américain, selon un sondage Ipsos. Cette enquête d'opinion révèle en effet que 52% des Américains sont mécontents de l’action de leur président, dont la cote de popularité s'établit désormais à 45%.

Pour la première fois donc, dans un sondage Ipsos, le taux de désapprobation de la politique de Barack Obama dépasse sa cote de popularité.

Les démocrates se passent d'Obama

Si bien que "nombre de démocrates préfèrent aujourd’hui faire campagne sans le président ou même contre lui", souligne Libération dans son édition de mardi.

Joe Donnelly, le sénateur démocrate sortant dans l’Indiana, se gausse ainsi dans un clip de ne pas travailler pour "la bande de Washington" avec en fond une photo du président américain.

Les Américains voteront en novembre pour renouveler la totalité des 435 sièges de la Chambre des représentants, et 37 sièges sur les 100 que compte le Sénat.

Selon un récent sondage, 66% des personnes en mesure d'aller voter lors de ces prochaines élections accorderont leur suffrage au Parti républicain, contre 45% au Parti démocrate.