Obama exclut l'envoi de troupes au sol en Syrie face à l'EI

  • A
  • A
Obama exclut l'envoi de troupes au sol en Syrie face à l'EI
Partagez sur :

Le président américain a fait plusieurs annonces à l'issue du sommet du G20 en Turquie.

Barack Obama a exclu de nouveau lundi que les Etats-Unis envoient des troupes au sol pour combattre directement le groupe Etat islamique (EI) en Irak et en Syrie et a indiqué que Washington s'en tiendrait à sa stratégie actuelle. "Il y aura une intensification de la stratégie que nous avons mise en oeuvre mais la stratégie que nous avons engagée finira pas atteindre ses objectifs", a-t-il dit à la presse lors d'une conférence de presse à l'issue du sommet du G20 en Turquie.

"Mais il faudra du temps", a-t-il reconnu. Si l'armée américaine marchait sur Mossoul, Rakka ou encore Ramadi, elle pourrait en chasser temporairement le groupe Etat islamique mais cela conduirait à reproduire ce qui s'est déroulé par le passé, a-t-il justifié.

Renforcement des échanges avec la France. Par ailleurs, Barack Obama a réagi aux attentats qui ont frappé Paris vendredi. Le président américain a assuré que Washington n'avait aucun renseignement "spécifique" sur une possible attaque dans la capitale française. Barack Obama a également annoncé lundi un renforcement des échanges d'informations entre les services de renseignement de son pays et ceux de la France. "Nous renforçons les pratiques par lesquelles nous partageons les renseignements et les informations militaires opérationnelles avec la France", a-t-il déclaré.