Obama autorise des frappes aériennes ciblées en Irak

  • A
  • A
Obama autorise des frappes aériennes ciblées en Irak
Le président américain veut protéger le personnel américain et éviter un éventuel "génocide" perpétré par les jihadistes de l'Etat islamique.@ REUTERS
Partagez sur :

Le président américain veut protéger le personnel américain et éviter un éventuel "génocide" perpétré par les jihadistes de l'Etat islamique.

Protéger les civils. Le président Barack Obama a annoncé jeudi qu'il avait autorisé des frappes aériennes ciblées dans le nord de l'Irak pour protéger le personnel américain et éviter un éventuel "génocide" perpétré par les jihadistes de l'Etat islamique. "J'ai autorisé des frappes ciblées si nécessaire pour aider les forces irakiennes qui se battent pour (...) protéger les civils qui sont coincés", a déclaré Barack Obama depuis la Maison Blanche.

Des vivres parachutées. Un responsable américain a cependant indiqué peu après, sous couvert de l'anonymat, qu'aucune frappe n'avait encore eu lieu.  "Nous pouvons agir, de façon responsable et prudente, pour éviter un éventuel acte de génocide", a ajouté Barack Obama, précisant qu'il avait également ordonné le parachutage de vivres aux populations menacées par l'avancée des extrémistes sunnites.

Aucune frappe pour l'instant. Si les jihadistes avancent vers Erbil, capitale de la région autonome du Kurdistan irakien, ils seront visés par les frappes, a-t-il mis en garde. Un responsable américain a précisé jeudi soir qu'aucune frappe aérienne n'avait été effectuée à ce stade.

>> LIRE AUSSI : Irak : Paris prêt à soutenir les forces combattant l'Etat Islamique