Nucléaire iranien : les négociations "ne mèneront nulle part"

  • A
  • A
Nucléaire iranien : les négociations "ne mèneront nulle part"
L'ayatollah Ali Khamenei.@ FACEBOOK
Partagez sur :

DOSSIER SENSIBLE - C'est ce qu'affirme l'ayatollah Ali Khamenei avant la reprise des pourparlers sur le programme nucléaire de son pays.

Le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, a jeté lundi une ombre sur les négociations qui doivent reprendre entre l'Iran et les grandes puissances sur le programme nucléaire. Le numéro un iranien, ultime décisionnaire des dossiers stratégiques, s'est exprimé après l'arrivée à Vienne de la délégation iranienne menée par le chef de la diplomatie, Mohammad Javad Zarif. Elle doit reprendre mardi les négociations avec le groupe 5+1 (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Royaume-Uni et Allemagne) en vue d'un accord définitif permettant de mettre un terme à une décennie de crise entre Téhéran et l'Occident.

Téhéran a conclu un accord de six mois, appliqué depuis le 20 janvier, et accepté le gel d'une partie de ses activités nucléaires contre la levée partielle des sanctions économiques décrétées par les Etats-Unis et les pays européens. Mais les responsables iraniens ont récemment averti que les prochaines discussions "seront difficiles". Les négociations "commencées par le ministère des Affaires étrangères vont se poursuivre et l'Iran ne viole pas son engagement mais je le dis dès maintenant, elles ne mèneront nulle part", a affirmé l'ayatollah Khamenei devant plusieurs milliers de personnes à Téhéran, cité par son site internet (www.khamenei.ir).