Norvège/législatives : le bloc de droite sortant en tête

  • A
  • A
Norvège/législatives : le bloc de droite sortant en tête
Si ce succès était confirmé, il constituerait une première en Norvège où jamais un gouvernement conservateur n'est parvenu à se maintenir plus d'un mandat depuis 1985.@ Marit Hommedal / NTB Scanpix / AFP
Partagez sur :

La coalition de centre droit de la Première ministre conservatrice sortante était en passe lundi de remporter d'une courte tête les élections législatives en Norvège face à l'opposition travailliste.

Le bloc de droite de la Première ministre norvégienne sortante Erna Solberg dispose d'une avance courte et fragile à l'issue des législatives organisées lundi, selon des projections officielles encore susceptibles de basculer.

86 sièges sur 169. Le parti conservateur et les populistes du parti du Progrès (anti-immigration) sont crédités, avec leurs deux alliés de centre droit, d'une majorité de 86 sièges sur les 169 que compte le Parlement. Il s'agit de projections réalisées à partir du décompte de 38,6% des voix. Beaucoup dépendra de la capacité des partis de centre droit, les libéraux et des démocrates-chrétiens, à dépasser le cap fatidique des 4% qui donne droit à des mandats supplémentaires, un chiffre autour duquel les deux formations oscillaient en début de soirée.

L'opposition de gauche emmenée par le travailliste Jonas Gahr Støre et les écologistes, indépendants des deux blocs mais opposés à un gouvernement comprenant les populistes, sont quant à eux crédités de 83 mandats. Un sondage sorti des urnes publié par le journal Verdens Gang et les projections réalisées par la chaîne TV2 accordent aussi une très légère avance à la droite.