Norvège : le Premier ministre chauffeur de taxi

  • A
  • A
Norvège : le Premier ministre chauffeur de taxi
@ CAPTURE
Partagez sur :

Le temps d'une journée, le Premier ministre norvégien s'est improvisé chauffeur de taxi pour prendre le pouls des électeurs. Mais  plusieurs des passagers transportés étaient en fait des personnes rémunérées.

Se faire conduire par le Premier ministre de son pays ? L'espace d'une journée c'est une expérience dont ont pu profiter les Norvégiens. Revêtu de l'uniforme de taxi et le regard dissimulé par des lunettes de soleil, Jens Stoltenberg a promené ses clients dans les rues de la capitale pendant une journée, en juin, ne révélant sa véritable identité que si les passagers finissaient pas le reconnaître.

Ce "coup" politico-médiatique, concocté par une agence de publicité dans le cadre de la campagne pour la réélection du chef du gouvernement travailliste, a été filmé en caméra cachée. Le Premier ministre voulait ainsi se rendre compte de l'état d'esprit de l'électorat, alors que les élections législatives doivent se tenir le 9 septembre. "S'il existe bien un endroit où les gens disent vraiment ce qu'ils ont sur le cœur, c'est bien dans un taxi", a-t-il expliqué dans les colonnes du quotidien VG.

Mise à jour, le 12 août à 19h30 : Plusieurs des passagers transportés par le Premier ministre norvégien Jens Stoltenberg qui s'était mué en chauffeur de taxi pour une vidéo de campagne étaient en fait des personnes rémunérées sélectionnées après casting, a annoncé lundi le parti travailliste.