Nigeria : Shell face à la justice néerlandaise

  • A
  • A
Partagez sur :

Le géant pétrolier Shell n'a pris aucune mesure pour empêcher des fuites dans un oléoduc qui ont pollué des villages du delta du Niger en 2005, a affirmé jeudi l'avocate de quatre Nigérians dans une affaire aux Pays-Bas qui pourrait établir un précédent mondial.

Le pétrolier doit répondre dans le cadre d'un procès au civil à La Haye, où est situé son siège, de pollution pétrolière dans le delta du Niger suite aux fuites d'un oléoduc au Nigéria

. Soutenant les plaignants, la branche néerlandaise des Amis de la Terre, une association de défense de l'environnement, espère qu'un jugement favorable puisse faire jurisprudence aux Pays-Bas et servir d'exemple dans d'autres pays. Les Nigérians réclament que Shell soit tenu responsable de la fuite de pétrole qui a détruit leurs terres et leurs étangs. Ils exigent que le géant pétrolier nettoie les dégâts dans leurs trois villages, s'engage à surveiller et mettre à jour son matériel défectueux, et leur paye des indemnités. Le groupe assure de son côté que les communautés ne lui donnaient pas accès aux fuites pour pouvoir nettoyer en profondeur. Les fuites n'avaient en outre pas été causées par des équipements défectueux mais par du sabotage.