Niger : les dires de Juppé gênent Todorov (E1)

  • A
  • A
Partagez sur :

Samedi matin sur Europe1, l'essayiste et historien français d'origine bulgare Tzvetan Todorov s'est dit "un peu gêné", à l'instar de Cécile Duflot, par les déclarations du ministre de la Défense Alain Juppé à l'issue de l'opération qui s'est soldée par la mort des deux otages français au Niger. Sans remettre en cause le raid, puisque "les militaires ont fait de leur mieux" pour sauver la vie des otages, le philosophe a estimé qu'"Alain Juppé était allé trop vite en disant que l'assaut avait été donné pour ne pas donner le signal qu'on ne se bat plus contre le terrorisme". Invité de Dominique Souchier dans C'est arrivé cette semaine, Tzvetan Todorov a estimé : "on ne risque pas la vie d'individus 'pour ne pas donner l'impression que...'. Ce n'est pas une bonne justification. La vie des otages vaut plus chère."