Niger : "j’ai peur que ce soit très long"

  • A
  • A
Niger : "j’ai peur que ce soit très long"
@ CAPTURE D'ECRAN AL-JAZIRA
Partagez sur :

EXCLU - Un ami du couple retenu fait part de son inquiétude pour Daniel et Françoise Larribe.

Il est à la fois rassuré et inquiet. Pour Jean-Claude Ayma, ami de longue date de Daniel Larribe et de son épouse Françoise, enlevés au Niger le 16 septembre dernier par Al-Qaïda au Maghreb islamique, l’image diffusée par la chaîne Al-Jazira, jeudi, montrant les otages assis sur le sable, "est une bonne nouvelle".

C’est une bonne nouvelle, ca me rassure de voir qu’ils sont vivants. C’est déjà ça", confie-t-il sur Europe 1. "C’est quelqu’un de très droit vous savez. Il y en a peu des gens comme lui", poursuit-il, soulignant qu’il ne reste maintenant "plus qu’à attendre".

"J’espère qu’on le reverra bientôt. J’ai peur que ce soit très long" :

Daniel est quelqu’un de passionné. Il a toujours été à fond", se souvient Jean-Claude Ayma. "Il est très très droit. Il y en a peu des gens comme ça", ajoute-t-il, ému.

Dans la nuit du 15 au 16 septembre, cinq Français, un Togolais et un Malgache, pour la plupart des collaborateurs des sociétés françaises Areva et Satom (groupe Vinci), avaient été enlevés à leur domicile à Arlit, dans le nord du Niger.

Ces enlèvements ont ensuite été revendiqués par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), qui avait précisé qu'elle ferait parvenir ultérieurement des "demandes légitimes" à la France. Selon plusieurs sources, les sept otages sont détenus aux confins des déserts malien et algérien, dans une zone appelée le Timétrine.

Les familles des otages ont été reçues vendredi dans l'après-midi à l'Elysée. Elles se sont entretenues avec Nicolas Sarkozy et Bernard Kouchner pendant une heure. Aucun détail n'a filtré sur leurs propos.