Nicolas Sarkozy qualifie de "tsunami" les changements en Arabie saoudite

  • A
  • A
Nicolas Sarkozy qualifie de "tsunami" les changements en Arabie saoudite
Nicolas Sarkozy a été reçu séparément par le roi Salmane et par son fils, le prince héritier.@ Handout / SPA / AFP
Partagez sur :

À Ryad, l'ex-chef de l'État a qualifié de "tsunami" la vision du prince hériter saoudien pour transformer radicalement le royaume ultraconservateur musulman.

L'ancien président français Nicolas Sarkozy a qualifié de "tsunami" les "changements économiques et sociaux" en cours en Arabie saoudite lors d'une intervention jeudi devant une conférence économique à Ryad.

"Un moment historique". "C'est un moment historique", a dit Nicolas Sarkozy au forum "Future Investment Initiative" qui se déroule depuis mardi dans la capitale saoudienne sous le patronage du prince héritier Mohammed ben Salmane. "La population (saoudienne) est jeune et le prince est jeune", a-t-il noté. "Le roi et le prince héritier œuvrent à des changements économiques et sociaux en même temps. C'est comme un tsunami" pour les coutumes et traditions du pays. Devant ce même forum, Mohammed ben Salmane, 32 ans, avait promis mardi une Arabie "modérée, tolérante et ouverte", affirmant : "Nous allons détruire l'extrémisme".

"Il a raison. Le problème du monde, c'est l'extrémisme", a dit Nicolas Sarkozy, qui a été reçu séparément par le roi Salmane et par son fils, le prince héritier. À Ryad, l'ancien président français a par ailleurs défendu son rôle dans le renversement en 2011 du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi qui était "l'un des dictateurs les plus sanguinaires du monde", affirmant que l'intervention militaire des États-Unis et de la France avait contribué à "la liberté du peuple libyen".