Neuf migrants morts et près de 600 secourus au large de la Libye

  • A
  • A
Neuf migrants morts et près de 600 secourus au large de la Libye
Image d'illustration. @ Sebastien Chenal / MARINE NATIONALE / AFP
Partagez sur :

Ils tentaient de rejoindre l'Europe par la mer : neuf migrants se sont noyés dimanche et environ 600 autres ont été secourus par les garde-côtes. 

Neuf migrants se sont noyés et environ 600 autres ont été secourus alors qu'ils tentaient de rejoindre l'Europe par la mer, ont annoncé dimanche deux responsables libyens. "Neuf migrants sont morts lorsque leur embarcation a coulé. Leurs corps ont été récupérés et transférés aux services des médecins légistes", a indiqué Malek Mersit, porte-parole du Croissant Rouge libyen. Les neuf victimes "se trouvaient parmi plusieurs centaines de migrants découverts à bord d'embarcations vétustes au large de Zawia, à 45 kilomètres à l'ouest de Tripoli, et secourus par les garde-côtes samedi", a-t-il ajouté. 

586 personnes secourues. "Au cours de toute la journée de samedi, les garde-côtes ont sauvé des centaines de migrants qui se trouvaient à bord de quatre embarcations vétustes au large de Zawia", a indiqué le colonel Ayoub Qassem, porte-parole de la marine dépendant du gouvernement non reconnu par la communauté internationale et installé à Tripoli. "586 personnes, dont 60 femmes et 11 enfants, pour la plupart de nationalités africaines et asiatiques, notamment des Soudanais et des Bangladeshis" ont été ramenés à terre, a dit Ayoub Qassem. "Une bousculade avait eu lieu sur l'une des embarcations qui s'est mise à chavirer (...) Les migrants ont été remis aux autorités de lutte contre la migration clandestine avant d'être transférés dans des centres d'hébergement."

Un nouvel afflux massif ? Cette opération intervient deux jours après le sauvetage de 187 migrants dont l'un des canots avait pris feu, causant la mort de quatre personnes. Le chaos régnant en Libye depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011 profite aux trafiquants d'êtres humains, et des milliers de migrants tentent de rejoindre l'Europe depuis la Libye, à 300 kilomètres seulement des côtes italiennes. Aux premiers jours du printemps, plusieurs milliers de migrants venus de Libye ont été secourus en trois jours dans le sud de la Méditerranée, faisant craindre un nouvel afflux massif avec l'arrivée d'une météo plus clémente.