Népal: un Français, accusé de bigamie, vit un enfer en prison

  • A
  • A
Népal: un Français, accusé de bigamie, vit un enfer en prison
@ Reuters
Partagez sur :

RETENU - Fabien, un expatrié français de 36 ans, a été arrêté en juillet à Katmandou, car il vivait en concubinage avec une femme, alors qu’il est marié avec une autre.

Il a tout quitté pour elle, et se retrouve aujourd’hui privé de sa liberté. A cause de son ex-femme népalaise, Fabien, 36 ans, est emprisonné depuis plus d’un mois au centre pénitencier de Katmandou, au Népal, dans des conditions épouvantables. Cet expatrié français est accusé de bigamie, un crime passible de prison dans ce pays, ainsi que d’avoir abandonné son épouse. Le tout, plus d’un an après la disparition de cette dernière.

Un coup de foudre en 2005. Tout commence par une rencontre sur internet. Fabien, alors étudiant en biologie, tombe amoureux d’une jeune fille népalaise, dont le vrai prénom n’a pas été dévoilé. Du virtuel au réel, les deux tourtereaux sautent rapidement le pas. Fabien, originaire de Boulogne-sur-Mer dans le nord de la France, lâche tout, et part à la rencontre de sa promise, dans la ville de Pokhara. Très vite, les deux amoureux se marient. Ils vivent ensuite entre la France et le Népal, avant de s’installer durablement à Katmandou, en 2007, comme le révèle La Voix du Nord.

C’est en mai 2013 que les choses se gâtent. Un an après avoir obtenu la nationalité française, l’épouse de Fabien disparaît, du jour au lendemain. Non sans avoir dépouillé financièrement son mari, tout en l’accusant, dans plusieurs courriers, de violences conjugales. Ce pour quoi elle n’a jamais porté plainte. Malgré tout, Fabien se démène pendant quatre mois pour retrouver son épouse. En vain. 

Une nouvelle rencontre. Les mois passent sans que le Boulonnais n’obtienne la moindre nouvelle de sa femme. Aidé par sa mère, Louise, une procédure de divorce est alors engagée. Mais impossible de mettre la main sur l’ancienne compagne de son fils. Aujourd’hui encore, le couple reste, aux yeux de la loi, marié. Ce qui, au Népal, peut attirer de sérieux ennuis…

Au début de l’année, Fabien refait sa vie avec une nouvelle Népalaise, accessoirement amie de son ancienne épouse. Tout bascule le 22 juillet, après un séjour en France : en rentrant chez eux, le Français et sa nouvelle petite-amie sont arrêtés par les autorités. Ils sont soupçonnés d’avoir fait une fausse déclaration en annonçant qu’ils vivaient en collocation et non en concubinage. Fabien, qui est donc encore légalement marié, est accusé de bigamie. Ils sont directement emprisonnés.



Népal: un Français, accusé de bigamie, vit un...par Europe1fr

Un homme vidé, à bout. Si la Népalaise a pu retrouver sa liberté en s’acquittant d’une caution, Fabien est toujours derrière les barreaux. Venue sur place pour faire sortir son fils de prison, Louise, contactée par Europe 1, craint pour sa santé, à la vue des conditions de détention déplorables. "Il est fiévreux, il ne mange plus. Ils sont 150 par dortoir, mélangés avec des détraqués sexuels ou des tueurs", témoigne-t-elle.

"J’ai le droit de le voir vingt minutes, deux fois par semaine. Il ne comprend pas ce qui lui arrive. Mais quand est-ce que ça va s’arrêter?", se demande sa mère, alarmée. Pour elle, ça ne fait d’ailleurs aucun doute, son fils a été victime d’un piège, tendu par son épouse. Ses proches craignent des dénonciations calomnieuses. 

Et maintenant? Un rendez-vous crucial doit avoir lieu vendredi. Un juge décidera alors si oui ou non Fabien peut bénéficier d’une remise en liberté sous caution. Dans l’attente d’un éventuel procès.