Séisme au Népal : ces miraculés sortis des décombres

  • A
  • A
Séisme au Népal : ces miraculés sortis des décombres
@ ROBERTO SCHMIDT / AFP
Partagez sur :

A Katmandou, un adolescent de 15 ans a pu être sauvé, cinq jours après le séisme.

Dans ces moments sombres pour le Népal, c’est une petite éclaircie. Les sauveteurs ont sorti vivant un adolescent de 15 ans des décombres d’un bâtiment de Katmandou, cinq jours après le séisme qui a tué environ 5.500 personnes dans le pays et causé des dégâts considérables. A Bhaktapur, en banlieue de la capitale, c’est une enfant de 11 ans qui a été découverte.

Deux bouteilles de beurre clarifié. Pemba Lama a été retrouvé par des secouristes népalais et américains sous les décombres d’une pension baptisée Hilton Guesthouse, à Gongabu, un quartier de Katmandou. Il a fallu plusieurs heures aux sauveteurs pour parvenir à dégager l’adolescent. Sa sortie des décombres s’est faite sous les acclamations de la foule. Quant au secouriste qui l’a trouvé, il a été porté en triomphe.

Le jeune homme, qui était coincé entre les étages effondrés de la pension, a raconté avoir survécu en buvant de l’eau imbibée dans du tissu et en mangeant deux bouteilles de beurre clarifié qui se trouvaient près de lui, selon la journaliste de la BBC sur place. Une fois libéré des décombres, Pemba Lama, recouvert de boue, a été installé sur une civière avec une minerve et une perfusion dans le bras. Conscient et capable de parler avec les médecins, il a ensuite été transporté dans un hôpital de fortune installé par des Israéliens.



Une fillette de 11 ans et un bébé de 4 mois. En banlieue de Katmandou, à Bhaktapur, une autre miraculée a été retrouvée jeudi. Il s’agit d’une fillette de 11 ans, sauvée par des militaires népalais. Elle se trouvait sous les décombres d’un bâtiment d’une place de la ville, selon un journaliste du Nepali Times

Une autre image a été largement relayée dans les médias et sur les réseaux sociaux. Il s’agit de celle d’un bébé de quatre mois, sauvé dimanche après avoir passé 22 heures sous les décombres. Le petit garçon, Sonit Awal, a été retrouvé par les sauveteurs dans la maison familiale, sous des débris et des briques, raconte The Guardian. Son père continuait à entendre ses cris et le bébé a pu être sorti vivant, sans la moindre blessure. 

Une femme a été sortie vivante jeudi soir des décombres d'une guesthouse à Katmandou par des secouristes français, cinq jours après le séisme.

Ces sauvetages miraculeux vont sans doute donner du baume au cœur aux sauveteurs qui travaillent sous la pluie, dans des conditions très difficiles, entre les répliques du séisme. Les heures passant, il ne reste que très peu de chance de retrouver des survivants. Le bilan s'élève jeudi à 5.844 morts et plus de 11.000 blessés. Dans les pays voisins, une centaine de personnes sont mortes. Certaines zones du pays demeurent inaccessibles et des villages très touchés ne pourront être rejoints qu’après cinq jours de marche, laissant craindre un bilan encore plus lourd.

>> INTERACTIF - Au Népal, un héritage culturel anéanti par le séisme

A travers ce format interactif, découvrez l'ampleur des dégâts dans les quartiers de Durbar et Patan, dans le centre de Katmandou. Pour profiter au mieux du récit, il s'ouvrira automatiquement en plein écran lorsque vous cliquerez sur "Entrer"

>> LIRE AUSSI - Népal : il survit 82 heures sous les décombres

>> LIRE AUSSI - Séisme au Népal : les ONG face à l'urgence humanitaire

>> LIRE AUSSI - Népal : un avion ramenant 206 rescapés a atterri à Paris

>> Europe 1 s'associe à l'appel à la générosité lancé par la Fondation de France : cliquez ici pour faire un don