Népal : 8 morts dans le crash d'un hélicoptère américain

  • A
  • A
Népal : 8 morts dans le crash d'un hélicoptère américain
Un hélicoptère UH-1Y Huey au Népal. Image d'illustration. @ Lance Cpl. Mandaline Hatch / US MARINE CORPS / AFP
Partagez sur :

INTERNATIONAL - L'hélicoptère de secours qui appartenait aux Marines américains effectuait une mission humanitaire, suite aux séismes qui ont frappé le Népal, lorsqu'il a disparu mardi. Samedi, l'armée népalaise a annoncé avoir retrouvé les corps. 

L'armée népalaise a annoncé samedi avoir retrouvé les corps des huit occupants d'un hélicoptère militaire américain, disparu mardi au Népal avec ses huit occupants lors de secours aux rescapés des récents séismes. rines Le UH-1Y Huey transportait six Marines et deux soldats népalais quand il a été porté disparu dans ces régions montagneuses du Nord-Est.

Une région difficile d'accès. "Les forces népalaises et américaines ont retrouvé les huit corps du site de l'accident ce matin", a déclaré le général népalais Binoj Basnyat à la presse. "Aucun des corps n'est reconnaissable". Les Américains et les Népalais examinent les débris pour tenter de déterminer la cause de l'accident.

Les débris de l'hélicoptère avaient été repérés dans une forêt située à environ 70 kilomètres au nord-est de Katmandou. Des militaires étaient parvenus à pied sur le site de l'accident et deux hélicoptères avaient réussi à atterrir dans cette région montagneuse après avoir dû faire face à des vents forts.

Un problème de carburant ? L'armée américaine avait annoncé mardi que l'hélicoptère UH-1Y Huey des Marines participant aux opérations humanitaires avait disparu avec six Marines et deux militaires népalais. Plus de dix appareils militaires américains participent aux opérations d'aide aux victimes du séisme, dont deux autre Huey, quatre appareils de transport Osprey ainsi qu'un avion cargo. Selon le Pentagone, des hélicoptères en vol au moment de la disparition de l'appareil ont capté des conversations radio concernant un problème de carburant.

Environ 300 militaires américains participent aux opérations d'assistance depuis le tremblement de terre de magnitude 7,8 du 25 avril qui a provoqué la mort de plus de 8.000 personnes. Le pays a subi mardi un nouveau séisme de magnitude 7,3 et de puissantes répliques qui ont tué 117 personnes.