Naufrage d'un bateau de migrants au large de la Libye

  • A
  • A
Naufrage d'un bateau de migrants au large de la Libye
Image d'illustration@ AFP
Partagez sur :

Quelque 367 survivants du naufrage d'un bateau de pêche surchargé mercredi au large des côtes libyennes, dans lequel plus de 200 migrants ont disparu, sont attendus jeudi en début d'après-midi à Palerme. 

Un nouveau drame de migrants s'est joué ce mercredi au large de la Libye. Un bateau de pêche, chargé de plusieurs centaines de migrants a chaviré en Méditerranée. Le porte-parole en Italie du Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) a annoncé qu'il y avait plus de 600 personnes à bord. Une vaste opération de secours, impliquant sept navires, des hélicoptères et un drone, a permis de secourir près de 400 personnes, mais selon les témoignages et les estimations, il y avait jusqu'à 700 personnes à bord. Plus de 200 migrants ont disparu. 

Un appel à l'aide. Le bateau de pêche surchargé avait appelé à l'aide mercredi matin les garde-côtes de Catane (Sicile), qui ont répercuté l'appel à leur centre de Rome. Ce centre coordonne les secours de tous les bateaux de migrants au sud de l'Italie. Deux bateaux patrouillant dans la zone ont alors été envoyés sur place. Un navire militaire irlandais, arrivé le premier, le "Niamh," a récupéré la quasi-totalité des survivants (342 hommes, 12 femmes et 13 enfants) ainsi que les 25 corps repêchés après le drame, et faisait route jeudi vers la Sicile. Quatre bateaux de secours supplémentaires avaient été envoyés sur place. 

Les quelque 367 survivants du naufrage sont arrivés jeudi en début d'après-midi à Palerme, dans le nord-ouest de la Sicile. Malgré un important renforcement de l'opération européenne Triton, dont les moyens et les compétences sont désormais similaires à ceux de l'ancienne opération italienne Mare Nostrum, les conditions dans lesquelles les migrants tentent de traverser la Méditerranée rendent chaque voyage périlleux.

La vidéo du sauvetage des migrants par MSF :