Nasa : une capsule pour Mars

  • A
  • A
Nasa : une capsule pour Mars
Le coût du nouveau lanceur est estimé à 35 milliards de dollars.@ NASA
Partagez sur :

Un nouveau lanceur permettra à terme d'envoyer des vols habités vers la planète rouge.

La navette Atlantis a trouvé son remplaçant. Quelques mois après le dernier vol du mythique transporteur spatial, la Nasa a dévoilé mercredi son nouveau concept, un lanceur lourd destiné à l'exploration spatiale habitée lointaine. Avec un objectif ultime : la planète Mars.

Le coût total de ce nouveau lanceur est estimé à 35 milliards de dollars. Un système qui, selon le patron de l'agence spatiale américaine, "créera des emplois américains bien rémunérés, assurera le maintien du leadership américain dans l'espace et inspirera des millions de personnes à travers le monde".

Plus proche d'Apollo

Baptisé Space Launch System, le lanceur servira à envoyer des astronautes au-delà de l'orbite terrestre basse, dans une capsule appelée "Orion multi-purpose crew vehicle". La forme du nouvel engin rappelle beaucoup plus celle des programmes Apollo que celle de la navette Atlantis.


Une première version sera capable d'envoyer dans l'espace une charge de 77 à 110 tonnes. A terme, le lanceur devrait être capable de propulser jusqu'à 143 tonnes au-delà de l'orbite terrestre. De quoi battre à plates coutures la navette Atlantis, qui ne pouvait transporter que 27 tonnes.

Du carburant liquide

Pour ce faire, les étages de la fusée seront propulsés par des moteurs utilisant un mélange d'hydrogène et d'oxygène liquide. La Nasa revient donc au carburant liquide, alors qu'elle avait utilisé du carburant solide sur ses précédents programmes. Moins cher, le carburant solide est aussi plus dangereux et a été mis en cause dans l'accident de la navette Challenger en 1986.

Un premier vol test, sans équipage, est prévu en 2017. Et le premier vol habité pourrait être lancé en 2021, indique le New York Times, précisant que le nouveau monstre de la Nasa sera haut de 34 étages. Et le premier vol à destination de Mars est prévu pour les années 2030, au départ sans se poser sur la planète rouge.