Mystère autour de la santé de Chavez

  • A
  • A
Mystère autour de la santé de Chavez
Fidel Castro et son frère, le président Raul Castroont rendu visite à Hugo Chavez.@ reuters
Partagez sur :

Le président vénézuélien, opéré d’urgence le 10 juin à Cuba, n’est toujours pas rentré dans son pays.

Exit les déclarations tonitruantes ou les messages sur Twitter. Depuis dix jours, date de son opération pour lui ôter un abcès pelvien, Hugo Chavez est aux abonnés absents. Actuellement en convalescence à Cuba, aucune information officielle ne filtre sur l’état de santé du président vénézuélien, âgé de 56 ans.

Hugo Chavez a été opéré le 10 juin à La Havane, où il effectuait une visite officielle. Les médecins cubains n’ont cependant pas donné de précisions sur l'origine de sa pathologie.

Une situation d’autant plus étrange que Hugo Chavez, habitué de la scène médiatique, ne s’est pas exprimé sur l'aggravation de la crise électrique dans ce pays riche en pétrole ou sur les incidents dans la prison d'El Rodea, qui ont fait au moins 25 morts en une semaine.

De quoi alimenter les pires rumeurs. "C'est surprenant, opaque et mystérieux. C'est très troublant", juge Ignacio Avalos, professeur de sociologie à l'Université centrale du Venezuela.

D’autres s’interrogent sur sa légitimité à diriger le pays à distance. Les députés vénézuéliens se sont ainsi livrés à une bataille rangée mardi à ce sujet au sein de l’Assemblée nationale. Le président "ne peut pas exercer le pouvoir depuis l'extérieur", a plaidé le député d'opposition Omar Barboza. Chavez garde sa condition de chef de l'Etat "qu'il soit sur la lune ou à Pékin", a répondu la députée du même bord Iris Varela.

"Il se remet de façon satisfaisante"

Pour tenter de calmer le jeu, nombreux sont les proches du président qui montent au créneau depuis plusieurs jours à l’instar d’Adan Chavez, le frère du chef de l’Etat. "Vous pouvez avoir confiance car je viens de là-bas. Le président, comme il a été dit officiellement, se remet de façon satisfaisante", a affirmé mercredi soir à la chaîne officielle VTV, le frère du convalescent, de retour de Cuba.

"Nous ne savons pas exactement quand il reviendra. Il faut attendre l'évaluation des médecins, mais dans peu de jours, 10 à 12 jours, le président sera là", soit probablement pour le bicentenaire de l'indépendance du pays le 5 juillet, a assuré son frère.

"Le président récupère (...) Hugo Chavez sera bientôt ici, au Venezuela", avait quant à lui certifié le vice-président Elias Jaua, qui refuse de le remplacer temporairement.

Préserver l'image d'un homme invulnérable

Pour Luis Vicente Leon, directeur de l'institut de sondage Datanalisis, le mystère autour de la maladie de Chavez vise à préserver son image "d'homme invulnérable" à un an de la présidentielle, au cours de laquelle le chef de l'Etat, au pouvoir depuis 1999, briguera un nouveau mandat.

Le professeur Avalos estime toutefois que ce silence prolongé "ne favorise en rien le gouvernement", car "les Vénézuéliens qui croient en le gouvernement voient ces jours-ci que le chavisme sans Chavez paraît impossible et cela génère une grande inquiétude, car on a le sentiment que personne ne peut le remplacer".