Munich : le risque d'attentat n'est plus considéré comme imminent

  • A
  • A
Munich : le risque d'attentat n'est plus considéré comme imminent
Partagez sur :

Le risque terroriste à Munich est revenu au niveau où il se situait "avant les menaces d'attentats" du passage au Nouvel An.

Le risque terroriste à Munich dans le sud de l'Allemagne est revenu au niveau où il se situait "avant les menaces d'attentats" du passage au Nouvel An et n'est plus considéré comme imminent, a annoncé vendredi le chef de la police locale. 

Baisse de la menace. "Globalement j'évalue la situation à Munich" en matière de risque terroriste "comme étant celle qui prévalait avant ces menaces concrètes d'attentats", ayant conduit notamment à évacuer deux gares de la région au moment du réveillon du Nouvel An, a déclaré à la presse Hubertus Andrä.

Moins de policiers sur le terrain. Par ailleurs, le déploiement policier dans les gares de Munich a été réduit et aucun élément concret n'indique qu'un attentat pourrait survenir dans les heures ou les jours à venir, a annoncé vendredi le ministre bavarois de l'Intérieur, Joachim Herrmann. 

Des Syriens ou des Irakiens. L'Allemagne a reçu jeudi quelques heures avant minuit des informations selon lesquelles des activistes originaires d'Irak et de Syrie projetaient des attaques dans la capitale bavaroise, mais la police n'a pas été en mesure d'interpeller les suspects, a déclaré vendredi le chef de la police de la capitale bavaroise. "On nous a donné des noms. Nous ne pouvons pas dire qu'ils sont à Munich ni même en Allemagne", a-t-il dit. Joachim Herrmann a par ailleurs ajouté que renseignement évoquait une implication du groupe djihadiste Etat islamique dans le projet.