Mohamed Morsi jugé le 16 février pour "espionnage"

  • A
  • A
Mohamed Morsi jugé le 16 février pour "espionnage"
@ Reuters
Partagez sur :

ÉGYPTE - Trente-cinq autres personnes comparaîtront aux côtés du président islamiste destitué.

Le procès du président islamiste égyptien Mohamed Morsi destitué par l'armée début juillet pour "espionnage" en vue de mener des "actions terroristes" s'ouvrira le 16 février, a-t-on appris mardi de sources judiciaires.

A ses côtés comparaîtront 35 autres personnes, notamment des hauts cadres de sa confrérie des Frères musulmans et des responsables sous sa présidence. Tous sont accusés d'avoir collaboré, notamment avec le Hamas palestinien et des groupes jihadistes.

Mohamed Morsi est déjà poursuivi dans trois autres affaires, pour la mort de manifestants, pour son évasion de prison début 2011 et pour "outrage à magistrat".