Migrants : le président polonais contre un système de quotas

  • A
  • A
Migrants : le président polonais contre un système de quotas
@ afp
Partagez sur :

Le président polonais, Andrzej Duda, s'est dit mardi opposé à un système de quotas imposés pour accueillir les migrants au sein de l'Union européenne. 

Le président polonais a fait entendre mardi une voix discordante sur la question des quotas pour les migrants. Andrzej Duda s'est prononcé mardi contre un système de quotas qui serait imposé aux Etats membres de l'Union européenne.

A l'opposé d'Angela Merkel. Au contraire, la chancelière allemande Angela Merkel avait préconisé mardi la mise en place par l'UE d'une gestion commune des demandes d'asile et souhaité la conclusion d'un accord sur des quotas de répartition contraignants entre pays membres.

Une position déjà exprimée. La Première ministre polonaise Ewa Kopacz avait déjà déclaré la semaine dernière que l'UE devait aider ceux qui fuient les guerres et que la Pologne était prête à discuter de son rôle à ce sujet mais qu'elle ne voulait pas accepter de quotas s'imposant automatiquement.

Les propositions de Jean-Claude Juncker mercredi. Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker doit dévoiler mercredi ses nouvelles propositions en matière de quotas. Il proposera que 120.000 réfugiés soient répartis entre pays membres en plus des 40.000 que l'exécutif européen avait déjà proposé de relocaliser en mai dernier.