Michel Temer prend la présidence du Brésil

  • A
  • A
Michel Temer prend la présidence du Brésil
Michel Temer est un homme spécialiste des manœuvres politiques.
Partagez sur :

Michel Temer a été investi mercredi dans ses fonctions lors d'une courte cérémonie au Sénat.

Michel Temer a prêté serment mercredi comme nouveau président du Brésil, quelques heures après la destitution de Dilma Rousseff pour maquillage des comptes publics, marquant la fin de 13 ans de gouvernements de gauche dans le plus grand pays d'Amérique latine. Levant la main droite et posant l'autre sur la Constitution brésilienne, Michel Temer, du parti PMDB, centre droit, a été investi dans ses fonctions lors d'une courte cérémonie au Sénat. Il a promis "une nouvelle ère" à la tête du Brésil.

"Il faudra sortir sous les applaudissements des Brésiliens". "Aujourd'hui nous inaugurons une nouvelle ère de deux ans et quatre mois", jusqu'aux prochaines élections présidentielle et législatives fin 2018, et "il faudra en sortir sous les applaudissements des Brésiliens. Cela va être difficile", a-t-il déclaré lors de sa première réunion de cabinet, retransmise en direct à la télévision.

Temer l'impopulaire. Tout aussi impopulaire que sa rivale, Michel Temer doit s'envoler vers la Chine pour un sommet du G20, où il tentera de redorer le blason terni de la première économie d'Amérique latine. 

Dilma Rousseff destituée. Peu avant, Dilma Roussef, l'ex-présidente brésilienne, a dénoncé un "coup d'Etat parlementaire" orchestré par le Sénat. Elle a promis qu'elle "reviendrait".

.