MH17 : les experts font (encore) demi-tour

  • A
  • A
MH17 : les experts font (encore) demi-tour
Un pro-russe surveille les lieux du crash du Boeing de la Malaysia Airlines@ Reuters
Partagez sur :

Les Néerlandais et Australiens n'ont toujours pas pu arriver sur le site du crash, en raison d'explosions.

L'INFO. Les experts médico-légaux et policiers néerlandais et australiens qui voulaient se rendre lundi matin sur le site du crash MH17 ont à nouveau rebroussé chemin pour des raisons de sécurité. Des "explosions" ont été entendues à proximité, a annoncé le ministère néerlandais de la Sécurité et de la Justice.

"Ils ont fait demi-tour et ont pris le chemin du retour vers Donetsk", a assuré Sentina van der Meer, porte-parole du ministère néerlandais de la Sécurité et de la Justice : "des explosions ont été entendues". Les forces ukrainiennes ont annoncé lundi être entrées dans plusieurs villes proches du crash à l'issue de combats contre les séparatistes.

L'armée ukrainienne tente de reprendre les positions. Les insurgés prorusses de l'Est de l'Ukraine ont reconnu lundi avoir perdu le contrôle d'une partie de la zone du crash du MH17, face à la progression des forces ukrainiennes. "Les Ukrainiens ont pris possession d'une partie du territoire du crash", a déclaré à la presse Vladimir Antioufeev, numéro deux du gouvernement de la République autoproclamée de Donetsk. 

>> A LIRE AUSSI - MH17 : les experts néerlandais annulent leur déplacement sur le site du crash