Mer de Chine : le navire américain est entré "sans permission", selon Pékin

  • A
  • A
Mer de Chine : le navire américain est entré "sans permission", selon Pékin
@ TED ALJIBE / AFP
Partagez sur :

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Lu Kang, a fait part "du fort mécontentement et de la forte opposition" de la Chine.

Le navire militaire américain qui est passé près d'un îlot revendiqué par Pékin en mer de Chine méridionale est entré "sans permission" dans les eaux territoriales chinoises, a dénoncé jeudi le gouvernement chinois.

Fort mécontentement. Lors d'un point de presse, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Lu Kang, a fait part "du fort mécontentement et de la forte opposition" de la Chine à la suite de cette action de la marine américaine, la première de ce type sous l'administration du président Donald Trump. Les Etats-Unis avaient annoncé mercredi qu'un bâtiment de la marine américaine, le Dewey, était passé "à moins de 12 milles nautiques" du récif de Mischief, un îlot revendiqué par la Chine dans l'archipel des Spratleys.

Souveraineté "compromise". L'opération était destinée à démontrer la "liberté de navigation" dans ces eaux contestées, a ajouté ce responsable américain. D'après le porte-parole chinois, la marine chinoise a "identifié le bâtiment américain conformément à la loi et lui a intimé l'ordre de partir". L'action de la marine américaine a "compromis la souveraineté et la sécurité" de la Chine et aurait pu être à l'origine d'accidents navals ou aériens, a averti Lu Kang.

La souveraineté de la Chine sur l'archipel des Spratleys et les eaux adjacentes est "indiscutable", a-t-il assuré. La Chine revendique l'essentiel de la mer de Chine méridionale, y compris des zones très proches des côtes de nombreux pays d'Asie du Sud-Est.