Megan et Jeremy, des fugitifs à la Une

  • A
  • A
Megan et Jeremy, des fugitifs à la Une
@ CAPTURE
Partagez sur :

Cette ado de 15 ans a fugué avec son prof de maths, 30 ans. Ils sont recherchés en Europe.

Chaque jour, c’est un nouvel épisode. L’histoire, à multiples rebondissements, de Megan Stammers et Jeremy Forrest passionne nos voisins britanniques.

Où est passée cette adolescente de 15 ans qui a fugué, avec son professeur de mathématiques âgé de 30 ans, voilà une semaine ? Chaque jour, les médias tentent de retrouver la trace du « couple » grâce aux informations récoltées par la police du Sussex, au sud de Londres, d’où sont originaires les "fugitifs".

22 septembre : deux abonnés absents

24.09-illustr-megan-stammer

Tout a commencé le 22 septembre dernier quand Megan, 15 ans, ne s’est pas présentée au collège où elle est scolarisée. N’ayant pas de nouvelles, ses parents signalent sa disparition à la police. Toutes les pistes sont alors évoquées. Mais très vite, celle de la fugue s’impose aux enquêteurs.

Parallèlement, le collège où Megan suit ses cours se rend compte de l’absence de l’un de ses enseignants, Jeremy Forrest. L’homme n’a pas prévenu qu’il ne pourrait pas assurer ses cours. Sa femme ne sait pas non plus où il se trouve.

24 septembre : des chansons et un blog

24.09-capture-blog-prof-mat

En enquêtant du côté du professeur de maths, la police confirme la piste de la fugue, à deux. Également musicien et bloggeur, Jeremy Forrest a posté sur sa page Myspace des chansons, de sa composition, dans lesquelles il parle de cet amour interdit.

Sur son blog, l’enseignant est encore plus explicite. "Je suis accro à toi comme à de l'héroïne", écrit-il évoquant son "dilemme moral". "Comment devons nous, comment devrions nous, définir ce qui est bien ou mal, acceptable ou inacceptable?", s’interroge à voix haute l’enseignant.  

La police du Sussex et les parents de Megan lancent, alors, un appel à la jeune fille : "contacte-nous pour nous dire que tout va bien". Un appel, largement relayé dans la presse britannique, mais resté sans réponse.

25 septembre : un couple sur un ferry

25.09-capture-megan-stammer
L’enquête se poursuit. La police découvre alors, sur les vidéos enregistrées par les caméras de surveillance d’un ferry, que Megan et son professeur ont embarqué à Douvres sur le bateau pour se rendre à Calais. La police estime que la jeune fille n’est pas en danger mais réitère son appel pour qu’elle contacte ses parents.

26 septembre : des tweets qui disent tout

En fouillant dans les affaires de la jeune fille, les policiers découvrent alors que Megan entretient depuis plusieurs mois une relation amoureuse avec son enseignant de deux fois son aîné.  Ils s'échangeaient des messages sur le site de microblogging Twitter depuis plusieurs mois. Le quotidien britannique The Guardian, qui en publie quelques extraits. Jeremy Forrest, dit avoir "sacrifié son "bon sens" pour être avec "celle qu'il aime". Il a également écrit, en juillet dernier, qu'il avait "hâte d'être au mois de septembre", période à laquelle il aurait pris la décision de fuir avec son élève.

 27 septembre : un mandat d’arrêt européen

Un mandat d'arrêt européen est émis à l'encontre de Jeremy Forrest, annonce la police du Sussex. Ce mandat est lancé "pour enlèvement d'enfant" car Megan a été "emmenée sans le consentement de ses parents", précise l'inspecteur en chef Jason Tingley lors d'une conférence de presse. S'ils sont retrouvés dans un pays européen, "Jeremy peut être arrêté et Megan sera placée sous protection", ajoute l'inspecteur, même si "nous savons qu'elle est partie de son plein gré".

28 septembre  : le couple retrouvé

10.10-bordeaux
Piégé par la patronne d'un bar de Bordeaux où il postulait, Jeremy Forrest est arrêté par la police française et placé en garde à vue. Le couple était dans le centre de Bordeaux lorsqu'ils ont été localisés par les autorités. Megan a quant à elle été prise en charge par le consulat du Royaume-Uni et l'unité de protection de l'enfance de la police du Sussex, et se trouvait "en lieu sûr", avant son rapatriement samedi en Angleterre, selon une source proche de l'enquête.

29 septembre : le prof "déçu"

Alors que Megan est rapatrié en Grande-Bretagne, l'enseignant britannique est prêt à être extradé vers la Grande-Bretagne mais se dit "très déçu du coup de frein brutal donné à son histoire d'amour", selon son avocat. C'est "un garçon charmant", paraissant "plus jeune que son âge", "très discret", et "très déçu du coup de frein brutal donné à son histoire d'amour" avec Megan Stammers, une lycéenne de 15 qui suivait ses cours, a déclaré, son avocat, Me Lalanne, précisant que Jeremy Forrest "n'est pas dépressif. Il n'est pas en fuite, il a été arrêté alors qu'il se trouvait à Bordeaux en train de chercher du travail pour prolonger son histoire d'amour un peu plus loin dans un pays peut-être plus compréhensif", a-t-il ajouté.

2 octobre 2010 : comparution de Jeremy Forrest

L'avocat général de la cour d'appel de Bordeaux requiert la remise dans les dix jours à la Grande-Bretagne du professeur de mathématiques britannique. Pierre Arnaudin, a estimé que le mandat d'arrêt européen visant Jeremy Forrest émis par la Grande-Bretagne le 25 septembre était régulier et demandé à la cour d'appel, qui rendra jeudi son arrêt, sa remise "dans les dix jours" à ce pays.

Le 10 octobre : Jeremy Forrest extradé vers la Grande-Bretagne

10.10-Jeremy-forrest-bordea
L'avion ramenant au Royaume-Uni le professeur a décollé à 14h50 de l'aéroport de Bordeaux-Mérignac. Jeremy Forrest, 30 ans, avait embarqué une demi-heure avant, tête baissée, accompagné d'un policier en civil, dans ce vol easyJet à destination de Londres-Gatwick.