Matteo Renzi, le Berlusconi de gauche, les affaires en moins

  • A
  • A
Matteo Renzi, le Berlusconi de gauche, les affaires en moins
Partagez sur :

PERSONNALITE 2014 - Le président du Conseil italien revendique haut et fort une politique social-démocrate, que le président français a du mal à assumer auprès de son électorat.

Il n’a fallu que quelques mois à Matteo Renzi, le “Berlusconi de gauche”, pour ravir la place d’espoir de la gauche européenne à François Hollande, dans une Europe majoritairement à droite. Le président du Conseil italien, adepte des chemises ouvertes et manches relevées, revendique haut et fort une politique social-démocrate, que le président français (socialiste) a du mal à assumer auprès de son électorat. Le jeune Matteo Renzi, 39 ans, tient le haut du pavé quand il s’agit d’initier, avec son franc parler, des politiques sociales européennes, comme lorsqu’il réclame un sommet sur la croissance.

Votez pour la personnalité de l'année 2014 >> ici

>> LIRE AUSSI Matteo Renzi : "l'Italie et la France doivent mener des réformes structurelles"