Mariage gay en Irlande du Nord : "plus qu'une question de temps", assure le Premier ministre irlandais

  • A
  • A
Mariage gay en Irlande du Nord : "plus qu'une question de temps", assure le Premier ministre irlandais
Le Parlement nord-irlandais est en faveur du mariage gay mais fait face au veto des conservateurs.@ PAU BARRENA / AFP
Partagez sur :

Le Premier ministre irlandais estime que l'opposition conservatrice en Irlande du Nord ne pourra plus contenir longtemps les aspirations du peuple à un mariage pour tous.

Le Premier ministre irlandais Leo Varadkar a estimé samedi que la légalisation du mariage homosexuel en Irlande du Nord, où il est toujours interdit contrairement au reste du Royaume-Uni, n'était plus qu'une "question de temps". "Bien entendu, c'est une décision qui appartient au Parlement nord-irlandais, mais je crois que, comme d'autres pays en Europe de l'Ouest, ils finiront pas prendre cette décision", a-t-il déclaré à Belfast lors d'un petit déjeuner organisé dans le cadre de la "Gay Pride" de la ville.

Veto des ultra-conservateurs. "Ce n'est plus qu'une question de temps", a insisté Leo Varadkar, premier dirigeant ouvertement homosexuel de la République d'Irlande. Les mariages gays sont possibles depuis 2014 au Royaume-Uni, sauf en Irlande du Nord, notamment en raison de l'opposition du parti ultra-conservateur unioniste DUP. En novembre 2015, quelques jours après l'entrée en vigueur d'une loi sur le mariage homosexuel en Irlande, le parlement régional d'Irlande du Nord avait voté en faveur de ces unions, mais la motion, présentée par le parti républicain Sinn Fein et les nationalistes du SDLP, n'avait pu être appliquée en raison d'un veto du DUP.

Les militants pro-mariage homosexuel avaient malgré tout salué une victoire symbolique. Plusieurs milliers de personnes devaient défiler samedi à Belfast pour la Marché des fiertés, à laquelle devaient participer pour la première fois des policiers en uniforme.