Margaret Thatcher, la "dame de fer" s'est éteinte

  • A
  • A
Margaret Thatcher, la "dame de fer" s'est éteinte
Margaret Thatcher a été Premier ministre britannique de 1979 à 1990.@ REUTERS
Partagez sur :

L'ancien Premier ministre avait 87 ans. Elle n'aura pas les honneurs de funérailles nationales.

L'info. La "Dame de fer" s'est éteinte. Margaret Thatcher, Premier ministre britannique de 1979 à 1990, est morte à l'âge de 87 ans, a-t-on appris lundi. "C'est avec une grande tristesse que Mark et Carol Thatcher annoncent que leur mère, la baronne Thatcher est morte paisiblement ce matin, à la suite d'une attaque", a déclaré Tim Bell. Une cérémonie sera organisée, mais il n'y aura pas de funérailles nationales.

>> EN VIDÉO : Ascension et chute de Thatcher

L'interview de Margaret Thatcher lors de son dernier jour de fonction :

Un record de longévité. Fille d'épicier, celle qui avait acquis le surnom de "Dame de fer" a été la première - et à ce jour la seule - femme britannique à accéder à la tête du gouvernement, où elle a établi un record de longévité. Depuis quelques années, Margaret Thatcher, très affaiblie physiquement, ne faisait plus que de rares apparitions.

Margaret Thatcher

© Reuters

Une force de caractère sans faille. Margaret Thatcher était connue pour sa grande force de caractère, un point sur lequel ses détracteurs comme ses partisans s’accordent. "Je suis pour le consensus. Le consensus sur ce que je veux faire", avait-elle lancé un jour. Elle qui a réussi à donner son nom à sa doctrine, le "thatchérisme", s’était hissée dans les hautes sphères du pouvoir, devenant députée en 1959, puis gravissant les échelons jusqu’au sommet du parti Tory. Une fois locataire du 10 Downing Street, elle privatise à tout-va, musèle les syndicats et fait baisser impôts et dépenses publiques.

L'arrivée de Margaret Thatcher au 10 Downing Street en 1979 :

Grève des mineurs et impôt local. Au début des années 80, une grève de mineurs très dure se heurte à son intransigeance. En 1982, elle lance la reconquête des îles Malouines, revendiquées par l’Argentine et encore aujourd’hui objet d’un différend entre les deux pays. Elle doit la fin de son règne à un impôt local impopulaire, la "poll tax", qu’elle échoue à imposer. En novembre 1990, c’est avec des larmes dans les yeux qu’elle démissionne. En 2002, elle se retire définitivement de la scène politique pour des raisons de santé.

La "tristesse" des autorités britanniques. La reine Elizabeth II s’est dite "triste d’apprendre la mort de la Baronne Thatcher". Quant à l’actuel Premier ministre, David Cameron, il a déploré la perte d'"un grand dirigeant, un grand Premier ministre et une grande Britannique". Le Premier ministre a décidé d'écourter sa tournée européenne et de rentrer à Londres.

"C'est avec une grande tristesse que j'ai appris la mort de Lady Thatcher. Nous avons perdu un grand dirigeant, un grand Premier ministre et une grande Britannique".

Le maire de Londres, Boris Johnson, connu pour son franc-parler, s'est dit sur Twitter "très triste d'apprendre la mort de la Baronne Thatcher" et n'a pas pu s'empêcher d'adresser un petit tacle à David Cameron, note The Guardian : "Son souvenir vivra longtemps après que le monde aura oublié les costumes gris de la politique d'aujourd'hui".

Dans un communiqué, l'Union européenne a salué la mémoire de l'ancien Premier ministre en estimant qu'elle resterait dans l'histoire pour ses "contributions", en tant que "grande femme d’État" mais aussi comme "une actrice circonspecte mais engagée dans l'Union européenne". Quant à Mikhaïl Gorbatchev, le dernier dirigeant de l'Union soviétique, il a salué "une grande personnalité politique et une personne brillante", tout en admettant que les relations avec la Dame de fer avaient été "parfois difficiles, pas toujours tranquilles, mais sérieuses et responsables de part et d'autre".


>> Au moment de la sortie du film "La Dame de fer", en 2012, Franck Ferrand était revenu sur le parcours de Margaret Thatcher dans Au cœur de l'histoire :