L'Italie et Malte refusent d'accueillir un navire avec plus de 600 migrants

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

L'Italie, dirigée depuis peu par les populistes, a demandé à Malte de recueillir le navire Aquarius qui a secouru 629 migrants ce week-end. Ce qu'a refusé La Valette.

Leur sort est l'enjeu d'un bras de fer. Malte a confirmé dimanche son refus de recevoir, comme le lui demandait l'Italie, un navire d'une ONG française transportant plus de 600 migrants recueillis en Méditerranée.

"En pleine conformité avec ses obligations". Le Premier ministre maltais Joseph Muscat s'est entretenu au téléphone à ce sujet avec le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte et a affirmé "que Malte agit en pleine conformité avec ses obligations internationales", a annoncé dans un communiqué le gouvernement maltais. "Malte ne recevra pas le navire en question dans ces ports", indique le communiqué. En vertu du droit de la mer, c'est à l'Italie d'accueillir les migrants. Le pays qui coordonne les secours doit en effet trouver un lieu de débarquement sûr, mais pas forcément situé sur son territoire. Or, les deux pays se renvoient la balle et l'ONU a demandé à Rome et à La Valette de permettre un débarquement immédiat.

L'Italie demande d'accueillir l'Aquarius. Malte réagissait à la demande présentée dimanche par le gouvernement italien dans un communiqué conjoint du ministre de l'Intérieur Matteo Salvini et du ministre des Infrastructures et des Transports Danilo Toninelli, responsable de la surveillance des côtes italiennes. Malte, déclarait le communiqué italien, "ne peut pas continuer à regarder ailleurs lorsqu'il s'agit de respecter des conventions internationales précises sur la protection de la vie humaine". "C'est pourquoi nous demandons au gouvernement de La Valette (la capitale de l'île de Malte, ndlr) de recevoir l'Aquarius afin de fournir une première aide aux migrants qui sont à bord".

629 migrants dont 123 mineurs isolés. L'Aquarius, un navire de l'ONG française SOS Méditerranée, a recueilli 629 migrants au cours de six opérations distinctes en Méditerranée dans la nuit de samedi à dimanche. Le bateau se trouve actuellement en haute mer, à mi-chemin entre l'Italie et Malte avec 11 enfants en bas âge et 7 femmes enceintes à bord.

L'ONG française a précisé que parmi ces migrants se trouvaient 123 mineurs isolés, 11 petits enfants et sept femmes enceintes. "Nous irons vers n'importe quel port qui port prêt à nous accueillir", souligne sur Europe 1 Francis Vallat, président de SOS Méditerranée France.

Une zone de sauvetage attribuée à Rome, selon Malte. Un porte-parole maltais a déclaré que les sauvetages en question avaient eu lieu dans la zone de recherche et de sauvetage libyenne et dépendaient du centre de coordination des secours de Rome. Le navire se trouvait dans la nuit de dimanche à lundi entre Malte et la Sicile et attendait de pouvoir débarquer les migrants dans un port. 

Des migrants accueillis par l'Espagne. Après plusieurs jours de débats, l'Espagne a finalement décidé d'accueillir le bateau de migrants lundi. Il accostera au port de Valence. "Il est de notre obligation d'aider à éviter une catastrophe humanitaire et d'offrir un 'port sûr' à ces personnes", indique un communiqué de la présidence du gouvernement