Omar Ould Hamaha, l'un des chefs de l'islamisme radical du Nord-Mali, menace la France de représailles.