Mali : un camp d'entraînement militaire de l'UE attaqué à Bamako

  • A
  • A
Mali : un camp d'entraînement militaire de l'UE attaqué à Bamako
@ PHILIPPE DESMAZES / AFP
Partagez sur :

Des hommes armés ont attaqué lundi un camp d'entraînement militaire de l'Union européenne à Bamako. Les auteurs ont été repoussés, et aucun membre de la mission européenne n'a été blessé. 

Un hôtel de Bamako abritant la mission de formation de l'Union européenne qui entraîne l'armée malienne (EUTM Mali) a été visé lundi soir par une attaque. Les auteurs ont été repoussés et l'un d'entre eux "neutralisé". "L'attaque est terminée. Nous sommes en train de sécuriser la zone", a déclaré peu après à Europe 1 le porte-parole de l'EUTM (la mission de formation de l'UE au Mali, European Union multinational military training mission en anglais). 



Un assaillant tué. L'un des assaillants a été tué et un membre des forces de sécurité maliennes légèrement blessé, a indiqué le ministère de la Sécurité intérieure. "Deux suspects ont été interpellés. Ils sont en train d'être interrogés. Les opérations continuent sur le terrain", a annoncé le ministre sans autre indication, ajoutant que "les assaillants seraient entre deux ou trois", alors que la source de l'EUTM avait parlé de quatre, dont trois en fuite. 

A proximité du Radisson, visé en novembre dernier. L'hôtel, réquisitionné par la mission de formation européenne, est situé dans le quartier ACI 2000, à proximité de l'hôtel de luxe Radisson Blu qui avait été frappé le 20 novembre par un attentat djihadiste ayant fait 20 morts, outre les deux assaillants. L'attentat contre le Radisson avait été revendiqué par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), en coordination avec le groupe djihadiste de l'Algérien Mokhtar Belmokhtar, Al-Mourabitoune.