Mali : à Tessalit, les soldats de l'opération Barkhane ont réveillonné eux aussi

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Dimanche soir, ils ont passé le réveillon de la Saint-Sylvestre en compagnie de la ministre des Armées Florence Parly.

Tandis que les Français fêtaient dans l'Hexagone le passage à 2018, les militaires de la force Barkhane, eux, ont réveillonné à Tessalit au Mali. La ministre de la Défense, Florence Parly, était auprès d'eux. Europe 1 était présent à ce repas de la Saint-Sylvestre.

"En plein milieu du désert". "Quatre, trois, deux, un... Bonne année !"... le décompte des ultimes secondes de 2017 était similaire à celui fait par des millions d'autres Français, le décor l'était un peu moins pour la ministre des Armées qui a passé le réveillon en plein milieu du désert. Elle était sur une base opérationnelle avancée, au milieu des soldats de l'opération Barkhane.

"Ils ont le moral". "C'est merveilleux, c'est mon premier réveillon avec les forces dans un endroit tout particulier, Tessalit, au nord du Mali, une zone hostile", explique au micro d'Europe 1 Florence Parly. "Ils ont le moral, ils sont totalement engagés dans leur mission avec courage, détermination et comme vous le voyez aussi, beaucoup de bonne humeur et un grand esprit de camaraderie", observe la ministre. 

Un réveillon "unique". C'est justement cette camaraderie qui rend l'éloignement avec la métropole plus supportable au capitaine Etienne : "Forcément, on est loin de la famille et bien sûr, on pense aux autres mais c'est quand même unique". "Le premier de l'an à Tessalit, il n'y en a pas d'autres comme ça, le réveillon, c'est toujours un esprit de fête, quand on le fait avec des gens qu'on aime bien, avec qui on travaille au jour le jour, avec qui on transpire, c'est encore plus unique", estime le militaire. Mais cette nuit unique a une fin. Dès l'aube, la mission reprend ses droits avec le départ de la première patrouille de l'année 2018.