Malade sur un vol Ryanair ? Payez d’abord

  • A
  • A
Malade sur un vol Ryanair ? Payez d’abord
@ MAX PPP
Partagez sur :

Un passager, victime d’un malaise, s’est vu facturer le thé et les biscuits pour se remettre.

La scène se déroule le 25 septembre dernier entre Marseille et Edimbourg. Une heure avant l’atterrissage, un passager français de Ryanair s’évanouit. Des médecins présents à bord redoutent une crise cardiaque mais l’homme finit par reprendre connaissance. Les hôtesses de l’air ont alors accepté de lui donner du thé et des biscuits… contre des espèces sonnantes et trébuchantes.

20 euros donnés... et acceptés

Ce sont les deux médecins présents à bord qui ont conseillé au malade de prendre une petite collation. L’épouse du passager a alors sorti un billet de 20 euros de son porte-monnaie. Pensant que les hôtesses allaient le refuser.

Mais, pas de geste de courtoisie pour l’occasion : les hôtesses ont encaissé l’argent et pris dix minutes supplémentaires pour rendre la monnaie.

Les services payants, c’est la règle chez Ryanair, et la contrepartie pour cette entreprise low cost qui affiche par ailleurs des prix de billets défiant toute concurrence. Mais la compagnie s’est aussi fait remarquer au cours des dernières années en lançant des idées choc comme les toilettes payantes, les hôtesses pour copilote ou les voyages debout.

Des pansements mais pas de couverture

Et comme, à bord, rien n’oblige officiellement la compagnie à avoir un défibrillateur cardiaque, les médecins n’en ont pas trouvé sur ce vol FR1286. La mallette de secours quant à elle ne contenait que des pansements et quelques médicaments contre le mal des transports.

Cerise sur le gâteau : il n’y avait pas non plus de couverture à bord. D’autres passagers ont dû prêter leur veste pour couvrir le malade…

Cette mésaventure a été racontée par un autre passager, dans les colonnes du Herald Scotland. La direction de Ryanair n’a pas souhaité commenter dans l’immédiat.