Londres : un homme s'immole par le feu devant Kensington Palace

  • A
  • A
Londres : un homme s'immole par le feu devant Kensington Palace
Mardi matin, la police était visible sur les lieux.@ AFP
Partagez sur :

"L'incident n'est pas considéré comme suspect (...) ni lié au terrorisme", a précisé la Metropolitan Police.

Un homme d'une quarantaine d'années est mort dans la nuit de lundi à mardi après s'être immolé par le feu devant le palais de Kensington, la résidence londonienne du prince William et de sa famille, a annoncé la police britannique. "La police s'est rendue à proximité des parcs du palais de Kensington vers 3h du matin mardi à la suite du signalement d'un homme au comportement suspect.

Les agents ont trouvé un homme, probablement âgé d'une quarantaine d'années, en feu", a expliqué la police. L'homme n'a pas pu être sauvé et a été déclaré mort une demi-heure après l'arrivée de la police et des secours. "L'incident n'est pas considéré comme suspect (...) ni lié au terrorisme", a précisé la Metropolitan Police.

Disparu de l'hôpital. Quelques heures auparavant, un hôpital londonien avait signalé à la police la disparition d'un patient âgé d'une quarantaine d'années. Des officiers se sont rendus à trois adresses associées à cet homme, dont son logement, mais ne l'ont pas trouvé.

La famille royale n'était pas là. Le prince William, son épouse Kate et leurs deux enfants George et Charlotte, ne se trouvaient pas à Kensington Palace cette nuit, a indiqué un porte-parole du palais. Ils vivent la plupart du temps à Anmer Hall, un manoir géorgien que la reine Elizabeth II leur a offert dans le Norfolk, dans l'est du pays.